Cap 48 prépare sa grande soirée avec son parrain Élie Semoun

Ce dimanche 17 octobre, la célèbre opération de solidarité de la RTBF envers les personnes en situation de handicap va sonner son gong final. La grande soirée accueillera de nombreux artistes dont son parrain Élie Semoun. Des défis seront lancés aux animateurs de la RTBF qu’ils devront remporter afin de faire grimper le compteur de dons.

Cette année, la campagne Cap 48 est portée par le visage Mélanie, une jeune trisomique de 35 ans qui vit à Mouscron. Ayant une vie active au centre de jour ‘La Cigalière’, le jeune femme est bien dans sa peau et vit parfaitement avec son handicap. Elle fait du théâtre, de la radio et de la danse. Aujourd’hui, elle vit même ‘le grand amour’. Sa volonté d’aller de l’avant lui a permis de choisir la vie qu’elle mène. Vous l’aurez compris, le slogan de cette année est : "La vie d’après, c’est aller de l’avant".




Des artistes solidaires

De nombreux témoignages viendront s’ajouter à celui de Mélanie lors de la grande soirée CAP48, ce dimanche. Celle-ci célébrera la fin d’une mobilisation annuelle. Et qui dit célébration dit musique et festivités ! Une grande soirée de divertissement et de récolte de dons en télévision sera organisée depuis le studio de Média Rives à Liège. La cérémonie est présentée par Anne-Laure Macq et Jean-Louis Lahaye en compagnie d’Élie Semoun, parrain de cette Grande soirée 2021. De nombreuses personnalités seront également de la partie. La scène accueillera les prestations de Louane, Nolwenn Leroy, Zaz, Dany Brillant, Vincent Niclo et les quatre nouveaux coachs de ‘The Voice Belgique’ : Black M, Typh Barrow, Christophe Willem et enfin BJ Scott. Des défis seront également au programme de vos animateurs préférés prêts à se donner corps et âmes afin de faire monter la cagnotte de dons.

Des actions engagées avant la cérémonie

En plus de la soirée à ne pas manquer en radio et sur nos écrans, un village Cap48 sera mis en place ce jour-là dans la commune de Villers-la-Ville. Une première, cette année. Ce sera l’occasion de prendre part à cette aventure en se rassemblant pour cette noble cause, mais également pour participer à des activités en famille

Jusqu’à cette soirée qui marque l’aboutissement d’une année riche en dons. Un bon nombre d’initiatives ont été mises en place encore une fois pour cette édition. Comme chaque année, de nombreux bénévoles, soutenus par Pablo Andres, ont parcouru tout le pays pour vous vendre les traditionnels post-it Cap48.

Du 27 septembre au 17 octobre compris, Daniela Prepliuc et Walid vous ont mis au défi, seul ou en équipe, de récolter 200€ en 21 jours en participant aux 100km de Cap48. Dans les activités sportives, on compte également une rando-moto qui a pris place à Jodoigne ou encore le parrainage du défi farfelu et immense de Jean-Marc De Bernardo, un habitant de Fontaine-l’Évêque qui a décidé de gravir le Mont-Blanc en six jours en septembre.

En télévision, la RTBF a braqué ses projecteurs sur le handicap tout au long du mois d'octobre. Des séquences Cap News, diffusées juste après le JT de 19h30, ont fait l’état des lieux de la campagne. Anne-Laure Macq vous a présenté dans chaque épisode une nouvelle association, soutenue par l’opération, et Jean-Louis Lahaye, de son côté, a dévoilé petit à petit les coulisses de la soirée évènement. Le documentaire ‘Athlètes d’exception’ est revenu le mardi 14 sur la préparation et le parcours de nos athlètes paralympiques des Jeux de Tokyo. La veille du Jour J, Sara de Paduwa a accueilli dans une version spéciale Cap48 des ‘Associés du Week-end’ Jean-Louis Lahaye, Sacha Daout, Cathy Immelen et Livia Dushkoff.

Regardez 'Cap 48, la grande soirée', ce dimanche 17 octobre à 20h20 sur La Une ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top