Quand le FC Séville renversait Lille pour filer vers son premier sacre européen

Lille reçoit Séville ce mercredi (21h) en phase de groupes de la Ligue des champions. Il s’agira de retrouvailles pour les deux équipes, qui s’étaient déjà affrontées il y a quinze ans en Coupe de l’UEFA. Une double confrontation qui a certainement joué un rôle clé dans les futurs succès européens des Andalous.
Le 9 mars 2006, un duel franco-espagnol était au programme des huitièmes de finale de la Coupe de l’UEFA, ancêtre de l’Europa League. Lille, repêché des poules de la Ligue des champions et tombeur du Shakhtar Donetsk en seizième de finale, recevait Séville, qui avait pris le meilleur sur le Lokomotiv Moscou au tour précédent.

Un duel plein de promesses entre les vice-champions de France et des Andalous qui entendent bien retrouver les quarts de finale de la compétition après 50 ans d’absence à ce stade de la compétition. Les choses démarrent pourtant mal pour les Sévillans, qui s’inclinent par la plus petite marge dans le Nord de la France.

Cinquante ans de frustration

Mais une semaine plus tard, en Andalousie, le Séville de Dani Alves, Jesus Navas et Frédéric Kanouté va rectifier le tir. Dès l’entame de la partie, les Espagnols font souffrir les troupes de Claude Puel, qui encaissent un premier coup dur avec l’exclusion de Mathieu Bodmer un peu avant la demi-heure. Dans la foulée, Kanouté, parfaitement servi par Alves, ouvre le score et remet les compteurs à zéro entre les deux équipes.

Euphoriques, les pensionnaires du Ramón-Sánchez-Pizjuán profitent de la fébrilité des Français pour planter un deuxième but dans les arrêts de jeu de la première période grâce à Luis Fabiano. Les Lillois sont K.O. Ils n'inscriront jamais le but qui aurait pu leur offrir la qualification. Comme lors de leurs deux dernières campagnes en Coupe de l’UEFA, ils sont éliminés au stade des huitièmes de finale.

Un palmarès impressionnant en C3

Pour les Sévillans, ce match retour contre les Dogues aura manifestement servi de déclic. Présents en quarts de finale de la compétition pour la première fois depuis 1958, ils ne font qu’une bouchée du Zénith Saint-Pétersbourg, avant de se défaire de Schalke 04 au tour suivant. En finale, les Andalous balayent Middlesbrough sur le score de 4-0 et décrochent le tout premier titre européen de leur histoire.

Ce sacre sera également le premier d’une impressionnante série, puisque le FC Séville remportera encore la C3 à cinq reprises entre 2007 et 2020, dont trois fois consécutivement entre 2014 et 2016. Aucun club n’a fait mieux dans l'histoire de la compétition. Nul doute que les supporters sévillans se remémoreront ce match clé et la magnifique campagne de 2006 au moment de retrouver Lille ce mercredi soir.

Le programme de la journée 3 en Ligue des Champions:

Mercredi 20 octobre 
Suivez Lille - FC Séville ce mercredi dès 20h50 et le reste de la troisième journée de la Ligue des champions en intégralité sur les chaînes de Pickx+ Sports, disponibles dans l'Option All Sports de Proximus.

Comme depuis de nombreuses années, vous pouvez suivre simultanément les meilleurs moments de chaque rencontre dans notre Multi Live Ligue des champions aux côtés de vos présentateurs et de vos consultants favoris. 

Pronostiquez également les résultats ici grâce à Pickx Prono.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.

UEFA Champions League

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top