Jusqu’à l’arrivée de Cristiano Ronaldo, il était le gros transfert de Manchester United. Acheté pour 85 millions au Borussia Dortmund, Jadon Sancho devait devenir l’un des fers de lance de la nouvelle attaque mancunienne. Mais depuis son arrivée, l’ancien du BVB déçoit.
Formé à Watford et Manchester City, c’est pourtant à Dortmund que le jeune Jadon Sancho a éclaté au plus haut niveau. En 4 saisons en Allemagne, le Londonien a disputé plus de 130 matchs pour 50 buts. Suffisant pour forcer Manchester United à délier les cordons de la bourse et allonger 85 millions d’euros pour en faire un Red Devil.
 
En Premier League, c’est clairement l’un des transferts marquants de cet été, au même titre que Cristiano Ronaldo (également à Man U) et Romelu Lukaku à Chelsea. Mais si les deux cités ont déjà mis tout le monde d’accord par leurs performances, ce n’est pas encore le cas de Sancho. Pire, le jeune Anglais commence à agacer.
 
Pas encore décisif
 
Vu la somme dépensée par les Mancuniens, on attendait que le joueur se montre important. Pourtant, depuis qu’il est là, Jadon Sancho n’a pas encore fait grand-chose. En 7 matchs disputés, aucun but et aucun assist pour le moment. Old Trafford n’a pas encore vraiment eu l’occasion de voir le talent de l’international anglais.

D’ailleurs, l’offensif n’est même pas encore un titulaire indiscutable dans le onze de Ole Gunnar Solskjaer. En championnat, il est resté sur le banc lors du dernier match et la défaite contre Aston Villa. Sancho a été titularisé à 4 reprises cette saison mais n’a encore jamais terminé un match. Sur les 7 matchs disputés, il ne cumule d’ailleurs que 200 minutes de temps de jeu, soit l’équivalent d’un peu plus de 2 matchs.
 
A quel poste ?
 
Le problème, c’est qu’Ole Gunnar Solskjaer ne semble pas encore avoir trouvé la bonne formule pour utiliser au mieux son joueur. A 5 reprises, c’est sur le flanc gauche que le Norvégien a installé Sancho contre 2 fois à droite. A gauche, à droite, le joueur est polyvalent mais on ne sait pas encore où c’est mieux de le placer. Tout dépend en réalité de l’équilibre de l’équipe. Quand il joue à gauche, Sancho empêche Shaw de monter avec lui, mais c’est alors Wan-Bissaka qui peut courir sur l’autre flanc. Si Sancho joue à droite, c’est l’inverse.
 
Mais la manière de jouer de Jadon Sancho a tendance à agacer. Paul Ince, ancien joueur du club, a fortement critiqué le joueur : « Je comprends que Sancho est encore en train d’apprendre, il est encore jeune. Mais ce n’est pas un jeu FIFA. Il est toujours en train d’essayer de distancer deux, trois ou quatre joueurs avec des feintes. Oui, c’est bien quand Sancho ou Lingard le font, mais n’abusez pas. »
 
Le joueur aura peut-être l’occasion de faire taire les critiques à l’occasion de la deuxième journée de la phase de poule en Champions League, face à Villarreal. Après la défaite surprise inaugurale contre les Young Boys, Manchester United compte sur ses stars pour rectifier le tir. Réponse mercredi dès 21 heures.
 
Suivez la Champions League tout au long de la saison sur les chaînes Pickx+ Sports, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus.
 
Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.