L’artiste de la semaine : le regard mélancolique de Mooneye

Proximus Pickx met régulièrement en avant les nouveaux talents de la scène musicale belge. Cette fois, c’est Mooneye, le gagnant de l’édition 2019 de The New Light et qui vient de sortir son premier album avec 'Big Enough', qui sera mis à l’honneur. Son talent pour les chansons pop sombres mais accrocheuses vaut le détour !

En 2018, Michiel Libberecht sort son premier EP éponyme 'Mooneye' et ainsi, les succès radiophoniques 'Thinking about leaving' et 'Black river'. C'était le prélude d’une glorieuse victoire dans De Nieuwe Lichting en 2019, la chasse aux talents de Studio Brussel, qui avait auparavant donné un coup de pouce à des stars en pleine croissance comme Brihang, Equal Idiots, Portland et Tamino.

Par la suite, l'auteur-compositeur-interprète de Zwevegem est parti en tournée. Nous l'avons vu exceller lors d'un "concert-bus" intime à Gand et plus tard à l'Ancienne Belgique. Les énormes compétences du jeune chanteur/guitariste étaient déjà apparentes. Malgré son jeune âge (27 ans) et son répertoire de chansons mélancoliques, il se tient sur scène avec beaucoup de flegme.

Références à Kurt Vile et Neil Young


En tant que Mooneye, Michiel a une prédilection pour la musique mélancolique et sinueuse. Ce n'est pas une coïncidence s'il est fan de Kurt Vile, qui peut également évoquer ce sentiment à la fois émouvant et vaste avec ses chansons. Pour la même raison, il est parfois comparé à Neil Young ou Fleet Foxes.

C'est sur cette voie que Mooneye poursuit son premier album ‘Big Enough’, qui est sorti depuis quelques semaines sur le label indépendant Mayway Records à Courtrai. Pour ce disque, il a travaillé avec les producteurs bien connus Jo Francken (Het Zesde Metaal, Kommil Foo, Novastar,...) et Pieterjan Maertens (Tamino, Milow, Bart Peeters,...) et a enregistré un single avec l'autre étoile montante de la musique belge Meskerem Mees : le fracassant 'Bright Eyes'.

Un coup d'œil à son agenda pour les mois à venir prouve que les choses vont vite dans projet musical : il est maintenant (enfin, c'est à nouveau permis !) full/sold out. Cela signifie que le jeune homme peut enfin faire de son hobby sa profession et n'est plus obligé d'accepter des emplois de cuisinier dans le restaurant de l'usine Volvo ou d'employé d'une entreprise de pompes funèbres.

Les informations et les tickets pour les concerts de Mooneye sont disponibles ici.

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top