Son arrivée à Marseille a été un véritable feuilleton en fin de mercato mais Amine Harit a tout de suite prouvé que les dirigeants phocéens ne se sont pas trompés à son sujet. 

 

Le transfert d’Amine Harit de Schalke 04 vers Marseille a été rocambolesque mais l’international marocain a finalement bien posé ses valises dans le sud de la France cet été. Formé à Nantes, il est transféré en 2018 à Schalke 04 contre 8 millions d’euros. 

En quatre saisons, le milieu de terrain a disputé plus de 100 matches de Bundesliga avec 13 réalisations au compteur. Dribbleur et provocateur, le Marocain peut enflammer le Stade Vélodrome mais aussi faire retrouver de sa superbe à l’OM.

Recalé par la DNCG

Mais pour pouvoir officiellement porter le maillot de Marseille, le joueur de 24 ans a pu compter sur une baisse de salaire de certains de ses coéquipiers. En effet, si les deux clubs sont bien tombés d’accord pour entériner le prêt du joueur, la Direction nationale du contrôle de gestion de la Ligue 1 a elle bloqué la transaction. 

L’OM, sous le coup d'un encadrement de la masse salariale, ne pouvait à la base pas absorber le salaire de Harit. Pour contrecarrer cela, la direction marseillaise a trouvé un accord avec certains joueurs, Lirola, Alvaro et Balerdi, afin de reporter une partie de leurs émoluments sur une saison. Cela a permis la validation du transfert.

Une première réussie

Arrivé durant la trêve internationale, Amine Harit a eu le temps de faire connaissance avec ses nouveaux équipiers mais aussi d’apprivoiser l’approche tactique de son coach, Jorge Sampaoli. Pour sa première face à Monaco, il était même titulaire, profitant notamment de la blessure de Dimitri Payet

Et le Marocain n’a pas déçu, avec des appels tranchants, tout comme ses passes et un premier assist pour Bamba Dieng. Dans tous les bons coups durant cette première, Amine Harit est sorti en fin de match, ovationné par les supports marseillais. Le weekend dernier, il a même été buteur pour la première fois contre Rennes Et si l’OM s’était trouvé un nouveau leader ?