Quand personne ne voulait des chansons de Jean-Jacques Goldman

Icône de la chanson française, Jean-Jacques Goldman est à l’honneur ce jeudi soir sur France 3, qui diffuse à 21h05 un épisode de ‘Un jour, un destin’ consacré à l’artiste. Si ce dernier a fini par connaître la gloire, ses débuts furent plutôt compliqués.

Jean-Jacques Goldman est incontestablement une légende de la variété française. Même s'il a décidé d’arrêter sa carrière musicale en 2004, le chanteur parisien reste la personnalité préférée des Français. À 69 ans, l’auteur-compositeur-interprète coule désormais une paisible retraite à Marseille après avoir passé quatre ans à Londres.

Mais si l’homme derrière un nombre incalculable de tubes n'a plus rien à prouver à personne depuis longtemps, son parcours vers les sommets a été semé d'embûches. Dans un épisode de l’émission ‘Dans le cœur des Français’ récemment diffusé sur C8, Marc Lumbroso, un ami de longue date de l’artiste, s’est confié sur les débuts difficiles de ce dernier.

J’ai entendu : 'C’est de la merde'. On m’a foutu dehors en me disant : 'Casse-toi, c’est de la merde!'", a révélé Lumbroso, alors jeune éditeur, qui avait repéré Goldman en 1979 et s’était mis à démarcher les maisons de disques et chercher des interprètes pour chanter les textes de l’artiste. Mais à l'époque, tout le monde refuse de travailler avec lui.

D'innombrables refus

Goldman tente alors sa chance, un peu par obligation, comme chanteur. Là encore, il fera face à de nombreux refus. "J’ai eu des refus absolument partout”, continue son ancien producteur. “On me disait : 'Ah non mais des types qui chantent avec la voix aiguë comme ça… Il y a déjà Balavoine, donc il n’y en aura pas un autre!'".

Heureusement, la persévérance des deux hommes finira par payer. En 1981, Goldman sort son premier album avec le label Epic. Le morceau ‘Il suffira d’un signe’ sera son premier succès et lancera définitivement la carrière solo de celui qui vendra plus de 30 millions de disques et écrira pour les plus grands au cours de sa carrière.

Regardez l'épisode de 'Un jour, un destin' consacré à Jean-Jacques Goldman ce jeudi à 21h05 sur France 3 ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top