Le Torino reçoit la Lazio Rome ce jeudi, 18h30, pour le compte de la cinquième journée de Serie A. Un duel qui verra s’affronter les frères Sergej et Vanja Milinkovic-Savic, deux vieilles connaissances de la Jupiler Pro League.

En tant que fils d’un ex-footballeur professionnel et d’une ancienne basketteuse internationale serbe, le chemin des frères Milinkovic-Savic vers le sport de haut niveau semblait tout tracé. Si Sergej a percé depuis plusieurs années en Serie A, ce n’est pas encore tout à fait le cas de Vanja, gardien de but de deux ans son cadet, qui est jusqu’ici resté dans l’ombre de son frangin.

Si les deux frères ont connu un début de parcours similaire en intégrant le centre de formation de Grazer AK en Autriche puis celui du FK Vojvodina, leurs chemins se sont ensuite séparés. L’aîné Sergej, imposant milieu de terrain, connaît alors une ascension fulgurante.

Des chemins différents

Il intègre l’équipe première du club serbe en 2013 et, après 16 matchs pros seulement, il rejoint le Racing Genk, avec qui il paraphe un contrat de cinq ans. Mais l’aventure belge du talentueux joueur de 19 ans n’est pas non plus très longue. Après 26 rencontres à peine en Jupiler Pro League, Milinkovic-Savic fait ses valises pour la Lazio Rome, où il s’impose d'emblée. Après six saisons et près de 200 matchs en Serie A, celui que l’on surnomme “Le Sergent" est aujourd'hui l’un des piliers de l’équipe romaine, avec une valeur marchande estimée à 70 millions d'euros.

De quoi faire rêver son frère Vanja, qui n'a pas connu une trajectoire aussi limpide. Après un passage peu fructueux à Manchester United, le portier tente de se relancer à Vojvodina puis au Lechia Gdansk, où il trouve enfin du temps de jeu. Après une saison pleine en Pologne, il est attiré par le Torino en 2017. Mais le Serbe y est barré par Salvatore Sirigu et joue très peu.

Vanja enfin dans la lumière?

Les prêts s’enchaînent alors: SPAL, Ascoli puis… Standard de Liège. À Sclessin, c’est un nouvel échec pour le frère de Sergej. Le jeune Arnaud Bodart lui est préféré et il ne dispute que trois matchs d’Europa League lors de la saison 2019-2020. La Jupiler Pro League ne sera pas le tremplin qu'il espérait, comme elle le fut jadis pour son grand frère.

Mais, à 24 ans, Vanja pourrait bientôt sortir de l'ombre de son frangin. Après une nouvelle saison passée sur le banc à Turin, le portier s’est vu confier la place de numéro un par son nouveau coach Ivan Juric, et ce malgré l’arrivée de l’expérimenté Etrit Berisha en remplacement de Sirigu. Pour la première fois depuis longtemps, Vanja jouit de toute la confiance d’un entraîneur. Celui qui fêtera ce jeudi sa cinquième titularisation de la saison compte bien ne pas laisser filer cette chance pour, qui sait, bientôt retrouver son frère Sergej en équipe nationale serbe.

Suivez le meilleur de la Serie A tout au long de la saison sur les chaines d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus.
 
Le calendrier de la cinquième journée de la Serie A:
 
Mardi 21 septembreMercredi 22 septembreJeudi 23 septembre