Les quatre meilleures formations de la compétition se sont qualifiées hier pour l'arbre final du tournoi qui débutera le 2 septembre. Comme au Spring Split, on y retrouvera donc LowLandLions et le eClub de Bruges, rejoints cette fois-ci par le KRC Genk Esports et Join The Force.

Il aura fallu sept semaines de compétition et une quinzaine de rencontres pour déterminer les quatre meilleures équipes de la saison régulière de ce Summer Split d'Elite Series. Alors que la compétition n'en est qu'à sa deuxième édition, elle a rassemblé les meilleurs rosters de Belgique pour un cash-prize total de 6000€.

En première position, on retrouve des LowLandLions impériaux. Après un remaniement de roster autour des joueurs danois shield et Q-Q, les lions reviennent plus forts qu'au segment printanier. Ces derniers n'ont tout simplement pas perdu une seule rencontre, totalisant trois victoires pour deux égalités.

Juste derrière eux, le eClub de Bruges se tient sur la deuxième marche du podium, à seulement un point d'écart. Les hommes de Stev0se réalisent une meilleure performance que lors du Spring Split, malgré le remplacement de ritchiEE, parti défendre les couleurs de GORILLAZ.

Les deux dernières places qualificatives ont été sécurisées sur le fil par Join The Force et les hommes du KRC Genk Esports. mCon Esports et Sector One restent quant à eux sur la touche, sûrement victime d'un remaniement de roster moins performant que prévu pour les premiers, et d'un forfait en début de saison qui aura coûté cher aux renards.

© META - l'arbre des play-offs du Summer Split

Comme vous aurez pu le comprendre, les LowLandLions affronteront le eClub de Bruges dans le winner bracket de l'arbre des play-offs. Un match qui enverra son vainqueur directement en grande finale tandis que le perdant devra faire face au gagnant du match opposant Join The Force au KRC Genk Esports afin de sécuriser la dernière place de cet affrontement final. Bonne nouvelle pour les équipes cependant, qui sont d'ores et déjà classées dans les places récompensées par un cash-prize. Reste maintenant à savoir qui ramènera le plus gros pactole à la maison. Pour cela, rendez-vous dès le 2 septembre.