Preview D1B (6): Westerlo, une révélation qui cache des soucis offensifs?

D1B Pro League |
Dans cette dernière ligne droite avant la reprise du championnat 2021/2022 en D1B, nous évaluons les forces en présence en passant chaque club à la loupe. Mercato, matches amicaux et ambitions affichées, faisons le tour des huit formations engagées dans la compétition. Sixième épisode aujourd'hui avec Lommel SK.
 

De Tagtik

Partager cet article

La saison passée, le KVC Westerlo était considéré comme le challenger numéro 1 de l'Union SG. Un statut que les Campinois n'ont pas vraiment confirmé (le corona, entre autres, étant passé par là), achevant le championnat à une décevante quatrième place, ce qui a provoqué le départ de Bob Peeters après plus de 3 saisons au Kuipje. Il a été remplacé sur le banc par Jonas De Roeck, lequel est désormais chargé de ramener Westerlo en D1A le plus rapidement possible. 
 
Un mercato contrasté
 
Jonas De Roeck  devra atteindre cet objectif en se passant des services du gardien Özer, du buteur Cicek, d'Alici et de Plumain, tous ces prêts étant repartis en Turquie. Biset a annoncé la fin de sa carrière et le duo Abrahams/Janssens a été poussé vers la sortie (avant de rejoindre Deinze).
 
Du côté des arrivées, on reste encore un peu sur sa faim. Jensen, un gardien danois, devra faire oublier Özer, tandis que Jordanov (ex-Union, ex-Virton) et De Cuyper (Club Bruges) sont deux titulaires en puissance. Pour le reste, Westerlo a surtout signé des jeunes étrangers (Goure, Fofana, Bernat, ...) qui ont encore tout à prouver dans une série aussi difficile que la D1B.
 
Avec l'arrivée de N'Diaye (31 ans) le club mise sur l'expérience. Mais l'ancien médian de l'Antwerp, de La Gantoise et de Zulte Waregem pourra-t-il se hisser une dernière fois au niveau attendu, après plusieurs saisons difficiles?
 
Revélation
 
La campagne de préparation a été plutôt satisfaisante : victoires face au KV Mechelen (1-3) et face à OFI Kreta (1-0), courtes défaites face à Saint-Trond et au Club Brugeois, nul face aux Hollandais de Almere (1-1), voilà qui est un bilan acceptable.
 
Grande révélation de ces matches amicaux, le jeune Kyan Vaesen s'est montré réaliste et productif, faisant momentanément oublier les départs de Cicek et Abrahams. Le jeune buteur pourra-t-il maintenir le rythme en début de compétition et porter à lui seul l'attaque campinoise? Difficile à dire. Mais il s'annonce comme une des révélations possibles de la saison.
 
Peu de solutions de rechange devant
 
La division offensive de Westerlo, relativement peu fournie, reste le principal souci du club. En attendant de trouver des profils comparables à ceux de Cicek et Abrahams, toute la pression sera sur les épaules de Vaesen. Il pourra être doublé par Vetokele, un joueur très utile et expérimenté. Le jeune Goure est le seul véritable autre attaquant du noyau. Un peu court pour viser le titre?

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top