Alors qu’il abordait la réception de l’Antwerp en position de favori, le Standard a subi une véritable humiliation dans son antre (2-5) la semaine dernière. Au Beerschot ce dimanche (13h30), les Rouches doivent se ressaisir s'ils veulent éviter de plonger à nouveau dans l’incertitude.

On veut rester dans cette bonne dynamique", confiait Mbaye Leye à la veille de la rencontre contre l’Antwerp, après un bilan satisfaisant de 4 points sur 6 pour commencer la saison. Objectif manqué pour le coach sénégalais et ses joueurs, qui ont bu la tasse contre des Anversois requinqués et un Michael Frey en forme olympique, auteur d’un incroyable quintuplé.

Une jeunesse appelée à mûrir

Face aux troupes de Brian Priske, les Liégeois ont révélé de réelles fragilités dans le repli et le placement défensif, si bien que les attaquants anversois ont souvent donné l’impression de se balader dans l’arrière-garde des Rouches. Une défense qui, faut-il le rappeler, est avec Ameen Al-Dakhil (19 ans), Hugo Siquet (19 ans) ou encore Moussa Sissako (20 ans) l’une des moins expérimentées de l'élite. Mais si les jeunes pousses liégeoises devront tirer des enseignements de leurs errements, le naufrage était bien collectif dimanche dernier. Des cadres comme Kostas Laifis, censé épauler ses partenaires en défense, devront également se ressaisir après être passés à côté de leur sujet.

Ce dimanche, les Rouches ont l’occasion de montrer que la lourde défaite contre l’Antwerp n’était qu’un accident de parcours. Le déplacement au Beerschot, l’autre club anversois de la Jupiler Pro League qui occupe à son tour la lanterne rouge avec un petit point au compteur, constituera un bon test de la capacité de réaction de la phalange de Leye.

Sans João Klauss?

La tâche des Standardmen ne s’annonce toutefois pas aisée si l’absence de João Klauss, incertain, devait se confirmer. Pion majeur de l’échiquier liégeois et véritable point d’appui en attaque, le Brésilien a beaucoup manqué à ses coéquipiers après sa sortie sur blessure en début de match dimanche dernier. Il reviendrait donc à Jackson Muleka, Denis Dragus, Abdoul Tapsoba et consorts de trouver la faille dans la défense du Beerschot. En cas de nouvelle défaite chez des Rats bien pâles en ce début d’exercice, le bon début de saison laisserait déjà place à une nouvelle période d’incertitude en bord de Meuse.

Suivez Beerschot – Standard ce dimanche à 13h30 ainsi que toute la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.
 
Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.