La deuxième journée de Jupiler Pro League a confirmé certaines tendances. Comme chaque semaine, Pickx Sports revient sur l'homme, le but et le chiffre du weekend.
L’homme du week-end : Abdoul Tapsoba
 
Opposé à sa bête noire, le Standard de Liège savait que ce déplacement à Zulte-Waregem ne serait pas des plus aisés. Les Rouches l’ont vérifié une fois sur la pelouse où Zulte a bien défendu sa chance. Privée de Gianni Bruno, parti à La Gantoise, l’équipe flandrienne n’a plus le même poids offensif mais a tout de même pu compter sur Jean-Luc Dompé, particulièrement en forme. Reste que c’est le Standard qui ouvrait la marque, sur un pénalty plutôt discutable que Joao Klauss se chargeait de transformer. Mais Zulte parvenait à revenir sur corner à 15 minutes du terme grâce à Abdoulaye Sissako, le frère du joueur du Standard. En manque d’idées, les Liégeois finissaient tout de même par l’emporter grâce à un but à la 90e minute d’Abdoul Tapsoba. Monté au jeu, le Burkinabé se signalait donc de la meilleure des manières pour offrir la première victoire de la saison à ses couleurs.
 
Le but du week-end : Eduard Sobol
 
Après le partage arraché au bout du bout des arrêts de jeu face à Eupen, Bruges se déplaçait à l’Union. Les Bruxellois étaient en pleine confiance, eux qui venaient de s’offrir le scalp du voisin anderlechtois, de quoi rendre la rencontre disputée. Et elle le fût. En première période, l’Union s’offrait les plus belles occasions, mais Bruges n’était pas en reste. Toutefois, le marquoir restait bloqué à 0-0 à la pause.
 
En seconde période, les Gazelles poussaient pour s’offrir les trois points et lancer leur championnat, mais la défense unioniste tenait bon. C’est finalement grâce à un but sublime d’Eduard Sobol que les Brugeois allaient l’emporter. L’Ukrainien profitait d’un ballon mal renvoyé sur corner pour décocher une reprise de volée puissante croisée qui ne laissait aucune chance à Anthony Moris.
 
Le chiffre du week-end : 1
 
Cette deuxième journée de Jupiler Pro League fut particulièrement disputée et certains cadors du championnat ont encore du mal à trouver leur rythme de croisière. Il n’y a qu’à regarder les scores des neuf rencontres pour s’en rendre compte. Quatre d’entre-elles se sont terminées sur un score de partage, offrant ainsi 1 point à 8 des 18 équipes de la série. Charleroi, Saint-Trond, Anderlecht, Eupen, Gand, le Beerschot, le Cercle et Louvain sont les équipes concernées. A Eupen, les Mauves ont bafouillé leur football offensif et auraient même pu repartir avec 0 point dans leur besace. De quoi doucement commencer à inquiéter si le club ne trouve pas un attaquant valable.
 
Quant aux autres matchs, ils se sont conclus sur des scores serrés puisque les victoires l’ont été avec maximum 1 but d’avance. Outre le Standard et Bruges, Ostende s’est aussi imposé sur le fil, tout comme Courtrai. Les hommes de Luka Elsner sont les seuls à compter le maximum des points après 2 journées. Charleroi, le Standard, Bruges, le Cercle et Saint-Trond suivent avec 4 points.
 
Grâce à l'option All Sports, vous pourrez profiter entre autres des chaînes d'Eleven Pro League et de Pickx+ Sports à volonté. Pas encore abonné ? Recevez un mois gratuit pour vivre à fond l'entame de la Jupiler Pro League qui s'annonce, une nouvelle fois, historique.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.