La France a remporté ce 14 juillet le tournoi Intel World Open, une compétition Rocket League organisée en marge des Jeux Olympiques. Menée par le triple champion du monde Alexandre “Kaydop” Courant, l’équipe ramène donc une médaille d’or honorifique à son pays.

Alors que la France célébrait sa fête nationale en ce 14 juillet, c’est une belle victoire que son équipe de Rocket League a ramené à la maison. Les trois joueurs Victor “Fairy Peak!” Locquet, Alexandre “Kaydop” Courant et Yanis “Alpha54” Champenois ont remporté le Intel World Open, tournoi organisé parallèlement à la tenue des Jeux Olympiques 2021.

Souvenez-vous, ce tournoi était annoncé comme le premier organisé en marge des Jeux Olympiques. Les Français ramènent donc une première médaille d’or en e-sport à leur pays, bien que celle-ci soit purement honorifique. En effet, l’e-sport n’est pas officiellement intégré à la compétition olympique. De plus, le tournoi était séparé en différentes régions.

C’est dans un qualifier spécialement réservé à la France que le trio s’est qualifié, sans grande surprise. En effet, les trois joueurs évoluent quotidiennement ensemble dans l’équipe Team Vitality, dans laquelle ces derniers côtoient le niveau de compétition le plus élevé sur le jeu de Psyonix. L’équipe s’est donc qualifiée pour le main event de la compétition aux côtés de sept autres nations : les Pays-Bas, l’Angleterre, la Norvège, l’Allemagne, la République Tchèque, l’Arabie Saoudite et l’Afrique du Sud.

Après avoir terminée première de son groupe sans aucune défaites, l’équipe est placée face aux Pays-Bas en grande finale de la compétition. Les Français s’imposent dans le match sur le score de 3-1, concédant la deuxième manche après une rencontre plus que serrée.

Pour les Belges, l’aventure s’est malheureusement arrêtée plus tôt que prévu. Notre équipe, composée de Maëllo “AztraL” Ernst, Wagner “Eversax” Benjamin et Zeno “Compact” Sterkens n’a pas réussi à se frayer un chemin jusqu’au main event. Opposé aux finalistes néerlandais, notre roster noir-jaune-rouge s’est incliné en quart-de-finales du deuxième Open Qualifier européen, dans un BO3 perdu deux manches à zéro.

Copyright visuel : Intel World Open