La finale de l’Euro 2020 entre l’Italie et l’Angleterre sera arbitrée par Björn Kuipers, l’un des hommes en noir les plus expérimentés du continent. Mais l’arbitrage n’est pas la principale source de revenus du Néerlandais, qui a manifestement le sens des affaires.
Son visage ne vous est certainement pas étranger si vous suivez les plus grandes compétitions de football depuis plusieurs années. Il faut dire que depuis ses débuts professionnels dans l’arbitrage en 2002, Bjorn Kuipers s’est fait un nom. Ce ne sera en effet pas la première finale de la carrière de l’arbitre de 48 ans, qui a déjà sifflé des finales de Ligue Europa (2013 et 2018) et de Ligue des champions (2014). S’il a déjà officié lors des Coupes du monde 2014 et 2018, il n’a encore jamais arbitré une finale de compétition internationale.

Une histoire de famille

C’est son père Jan qui fait naître la vocation de l'arbitrage chez le jeune Björn. “Il était arbitre amateur, et je l'accompagnais aux matchs”, se souvient-il pour le site de l’UEFA. “Il m’a suggéré de commencer à arbitrer, que ça pourrait me plaire. Et j’avoue que ça m’a beaucoup plu!” Kuipers fait ses débuts professionnels en 2002 et est promu en Eredivisie trois ans plus tard, avant d’entamer une carrière internationale dès 2006.

L’arbitrage n’est pas non plus étranger à la belle-famille de Kuipers. Le grand-père de sa compagne, un certain Andries van Leeuwen, fut également un arbitre international renommé. En 1963, il avait notamment sifflé la finale de Coupe des vainqueurs de coupe entre Tottenham et l'Atletico Madrid.

Une affaire qui tourne

Mais l’arbitrage au plus haut niveau n’est pas la seule activité professionnelle du Néerlandais. À la ville, l’homme de 48 ans est également le propriétaire franchisé d’un supermarché Jumbo dans sa ville natale d’Oldenzaal, près de la frontière allemande, ainsi que d’un salon de coiffure avec son épouse. À une époque, l'arbitre possédait même trois supermarchés, mais deux d'entre eux ont été vendus il y a quelques années.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que tout semble rouler dans les affaires de celui qui a suivi des études de commerce à l'université. En 2016, son exploitation comptait 11,5 millions d'euros de capitaux propres et réalisait un bénéfice de 1,2 million d'euros sur 4,4 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Mais c’est bien sur la pelouse de Wembley que sera attendu Kuipers ce dimanche, lui qui deviendra le premier Néerlandais à arbitrer une finale d'un tournoi majeur. L’homme en noir se souviendra, pour la petite histoire, qu’il avait déjà arbitré la dernière confrontation officielle entre l’Italie et l’Angleterre. C’était en 2014, en phase de groupes de la Coupe du monde, et les Italiens s’étaient imposés sur le score de 2-1.

Suivez la grande finale de l'Euro 2020 le dimanche 11 juillet à partir de 20h50 sur Tipik via Pickx.be ou via l'app Pickx. Vivez les matchs encore plus intensément grâce à l'expérience interactive de Proximus Pickx.