Patrik Schick et Cristiano Ronaldo sont encore les meilleurs buteurs du tournoi, mais un sérieux concurrent leur fait de l’ombre: l’autogoal. Mercredi soir, le Danois Simon Kjaer a inscrit le onzième but contre-son-camp de cet Euro 2020. C’est un record absolu.

Qu’ont en commun les 11 joueurs suivants: Merih Demiral (Turquie), Wojciech Szczesny (Pologne), Mats Hummels (Allemagne), Ruben Dias et Raphaël Guerreiro (Portugal), Lukas Hradecky (Finlande), Martin Dubravka et Juraj Kucka (Slovaquie), Unai Simon (Espagne), Denis Zakaria (Suisse) et Simon Kjaer (Danemark). Tous ont marqué un but dans leurs propres filets durant ce championnat d’Europe.

L’Euro 2020 détient donc désormais le record historique en la matière. Jusqu'ici, on avait jamais vu plus de trois CSC dans un même tournoi européen. Le phénomène est en fait assez rare, puisque, depuis sa création, seuls neuf buts contre-son-camp ont été inscrits dans toute l’histoire du championnat d’Europe. À elle seule, la précédente édition en France en a connu trois, ce qui constituait alors le nouveau record. Une "performance" pulvérisée cette année-ci.

Un pionnier 1976

L’homme qui a eu le triste honneur de marquer le premier autogoal de l’histoire du championnat d’Europe est le Tchécoslovaque Anton Ondrus. Pourtant, son CSC ne fut qu'une anecdote dans le parcours de son équipe en 1976. Si les Pays-Bas sont revenus à 1-1 grâce à l’erreur d’Ondrus, la Tchécoslovaquie s’est finalement imposée 3-1 en prolongations. Ensuite, le pays est même allé remporter la finale contre l’Allemagne de l’Ouest, dans une séance de tirs au but historique marquée par un certain Antonin Panenka. 

Il faudra attendre 20 ans pour voir un autre but contre-son-camp au championnat d’Europe. En 1996, le Bulgare Luyuboslav Penev a permis à la France de mener 2-0, avant qu’elle ne s’impose 3-1. Le Yougoslave Dejan Govedarica l’a imité quatre ans plus tard, lors de l’Euro 2000 en Belgique et aux Pays-Bas. C’était la première fois qu’un autobut était marqué dans deux championnats européens consécutifs.


Des premières jusqu’au record 

L’édition suivante fut encore le théâtre d’une nouveauté. Le Croate Igor Tudor a marqué dans sa propre cage, avant que le Portugais Jorge Andrade ne fasse de même quelques jours plus tard. Ces deux hommes portaient alors à deux le record de CSC dans un même Euro.

La Suède entrera ensuite dans l’histoire comme une équipe vernie. En 2012, l’Anglais Glen Johnson offrait un goal aux Scandinaves lors de la phase de groupes, puis en 2016, ce fut le tour de l’Irlandais Ciaran Clark, coupable lui aussi d’une bourde contre la Suède. Deux contre-son-camp consécutifs contre un même pays, c’était du jamais vu!

Il y a cinq ans toujours, l'Islandais Birkir Mar Saevarsson et le Nord-Irlandais Gareth McAuley battaient également leur propre gardien, portant le nouveau record sur une même édition à trois. Mais avec déjà 11 autogoals, le tournoi 2020 a plus que doublé, à lui seul, le nombre total de CSC marqués dans l’histoire du championnat d’Europe.

Les raisons qui expliquent ce phénomène sont difficiles à identifier. La fatigue des joueurs après une saison harassante est sans doute le facteur principal, ou alors la source se trouve dans une plus grosse prise de risques dans les défenses. Il reste encore un match dans cet Euro pour améliorer ce triste record. Une chose est sûre, il pourrait tenir longtemps. 

Suivez la grande finale de l'Euro 2020 le dimanche 11 juillet à partir de 20h50 sur Tipik via Pickx.be ou via l'app Pickx. Vivez les matchs encore plus intensément grâce à l'expérience interactive de Proximus Pickx.