La NBA, c’est le rêve ultime pour les jeunes basketteurs. De nombreux Belges ont tenté leur chance outre-Atlantique, sans succès. Vrenz Bleijenbergh va essayer de succéder à Axel Hervelle, en espérant un meilleur sort.

Le nom de Vrenz Bleijenbergh commence doucement à résonner aux États-Unis chez les recruteurs et spécialistes de la NBA. Alors que les finales battent leur plein, les franchises se préparent déjà pour la suite des événements et un premier grand rendez-vous : la Draft

Cette chasse aux futures pépites aura lieu le 29 juillet. Début juin, notre compatriote a annoncé qu'il espérait être drafté au premier tour ou en début de deuxième tour. Cette semaine, le joueur des Giants d’Anvers a fait le tour de quelques franchises qui sont intéressées par son profil. Il est déjà passé ou passera encore par Oklahoma City, Memphis, Sacramento, Charlotte et Dallas

Un profil qui intéresse

Le fait que le joueur de 20 ans soit invité par ces franchises est déjà un signal positif. Malgré ses 2m08, l'ailier belge est assez mobile, il sait manier le ballon, distribuer à ses équipiers, mais aussi shooter à distance. Au cours de cette Draft Combine, le joueur, ainsi que les autres candidats, seront analysés sous tous les angles. C’est une belle occasion pour notre compatriote de faire ses preuves. 

Vrenz Bleijenbergh a compilé 9.5 points, 5.4 rebonds et 3.9 assists de moyenne en un peu moins de 27 minutes et sort d’une belle saison avec Anvers. Si le fait qu’il ne soit pas Américain peut jouer en sa défaveur, il faut rappeler que les joueurs Européens ont marqué les esprits ces derniers années en NBA. Le Belge est comparé par quelques suiveurs à Aleksej Pokuševski, le Serbe drafté l’an dernier par OKC.

Faire mieux qu’Hervelle

Jusqu’à présent, il n’y a qu’un seul belge qui a réussi à être drafté en NBA: Axel Hervelle. En 2005, il a été choisi par Denver en 52e position, soit au deuxième tour. Mais Hervelle n’a jamais eu l’occasion de fouler un parquet de la grande Ligue. En effet, si le premier tour de la Draft, des places 1 à 30, offre un contrat de deux ans aux joueurs, les places 31 à 60 n’assurent elles rien. 

Bleijenbergh espère plutôt succéder à DJ MBenga, qui, après avoir explosé dans le championnat belge, a tapé dans l’oeil de Dallas en 2004 et reçu une proposition de contrat. Il est donc le premier belge à avoir joué en NBA, mais aussi le premier de notre royaume à avoir décroché des bagues NBA en 2009 et 2010, malgré son statut de remplaçant chez les Lakers. 

Les prochaines semaine seront cruciales pour Vrenz Bleijenbergh, qui semble bien avoir le talent nécessaire pour faire son chemin dans la grande Ligue. 

Suivez les finales de la NBA en intégralité sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.

Le programme des NBA Finals:

Lundi 12 juillet 2h : Milwaukee Bucks – Phoenix Suns
Jeudi 15 juillet 3h : Milwaukee Bucks – Phoenix Suns
Dimanche 18 juillet 3h : Phoenix Suns - Milwaukee Bucks
Mercredi 21 juillet 3h : Milwaukee Bucks – Phoenix Suns
Vendredi 23 juillet 3h : Phoenix Suns - Milwaukee Bucks