La première demi-finale de cet Euro 2020 aura un fort accent méditerranéen. Les grandes nations rivales que sont l’Italie et l’Espagne s’affrontent ce mercredi (21h) pour une place en finale. Après avoir battu la Belgique, la Squadra a le statut de favori, mais l’Espagne monte doucement en puissance. 

L’Italie est assurément l’équipe la plus séduisante depuis le début du championnat d’Europe. Les hommes de Roberto Mancini ont éliminé les Diables Rouges au tour précédent en livrant une excellente copie. Plus fort techniquement, tactiquement et collectivement, la Squadra a maîtrisé son match et donné une impression d’aisance, de solidité et de confiance. 

Plus que jamais, l’Italie est devenu une formation flamboyante, qui a mis de côté le catenaccio pour assumer son envie de jouer au ballon. Et ce système lui réussit plutôt bien! Si bien que la nation championne du monde en 2006 est désormais le grand favori de cet Euro 2020.

L'Italie produit du beau jeu 

Le noyau italien est frais, neuf et très diversifié, notamment en termes d’âge. Outre la jeune garde incarnée par le remuant Chiesa, on trouve encore les vétérans Giorgio Chiellini et Leonardo Bonucci (36 et 34 ans), toujours aussi précieux en défense. Le gardien Gianluigi Donnarumma fait quant à lui un Euro fantastique, comme en attestent ses arrêts de grande classe contre les Belges en quarts de finale. 

Avec tous ses ingrédients épars, le sélectionneur Mancini est parvenu à créer un groupe soudé et animé d’une hargne communicative. Les Italiens sont bien dans leur tête, et cela se voit sur le terrain. Capable de produire un jeu extrêmement bien rôdé mais à la fois emballant, la Squadra est de loin la meilleure équipe de ce championnat d’Europe. En outre, le coach peut compter sur un banc de qualité, où chaque homme est prêt à se donner pour le collectif. 

Invaincue dans le tournoi (avec seulement 2 buts encaissés), l’Italie est en pleine bourre. Le seul gros bémol jusqu’ici est la blessure de Leonardo Spinazzola contre la Belgique. L'ailier gauche de l’AS Roma était un pilier de l’équipe et réalisait un splendide Euro. Sa rupture du tendon d’Achille prive Mancini d’un de ses meilleurs éléments. Mais le coach dispose de belles options pour le remplacer. 

Quel visage pour l'Espagne?

De leur côté, les Espagnols ont montré un tout autre visage. Les hommes de Luis Enrique ont éprouvé des difficultés à passer la phase de groupe. Après deux matchs nuls contre la Suède et la Pologne, la Roja s’est enfin réveillé contre la Slovaquie, avec un score fleuve de 5-0 qui leur a ouvert les portes de la phase finale.

En huitièmes, l’Espagne a ensuite livré un magnifique spectacle contre la Croatie. Le retour canon de la formation de Luka Modric a forcé les prolongations, où la Roja s'est finalement imposée 5-3. Mais soudainement, les champions d’Europe 2012 venaient d’inscrire 10 buts en deux matchs! 

Favoris contre la Suisse en quart de finale, les Espagnols sont retombés dans leurs travers: un rythme lent, un jeu poussif et un match ennuyeux qui s’est terminé sur le score de 1-1 après les prolongations (malgré l’exclusion d’un joueur suisse à la 75e minute). Sergio Busquets et les siens ont tiré leur épingle du jeu lors de la séance de tirs au but, complètement ratée par les Helvètes. Mais on est en droit de se demander quel visage affichera l’Espagne contre l’Italie… 

Les deux équipes s’étaient déjà rencontrées lors des deux derniers championnats d’Europe. En 2016, l'Italie a éliminé l'Espagne en huitième de finale. Quatre ans auparavant, les deux pays s’étaient retrouvés en finale. La Roja avait alors montré sa supériorité en s’imposant 4 à 0. Nul doute que cette année, les Italiens auront soif de revanche!

Suivez la demi-finale de l'Euro 2020 entre l'Italie et l'Espagne à partir de 20h50 sur Tipik via Pickx.be ou via l'app Pickx. Vivez les matchs encore plus intensément grâce à l'expérience intéractive de Proximus Pickx.