Il y a 10 ans, elle ouvrait le 1er Festival Musiq3 avec une interprétation des concertos de Vivaldi qui est aujourd’hui devenue une version de référence, tant auprès du public que de la critique. Amandine Beyer, au-delà de la violoniste magnétique, égérie incontournable de la musique baroque, rayonnante, généreuse et virtuose que l’on connaît, est aussi une pédagogue experte et passionnée. Elle prend en main cette année l’Orchestre du Festival pour l’emmener, avec sa complice et amie Shirly Laub, dans les plaisirs de la musique du XVIIe siècle.