Slavko Vincic va arbitrer le quart de finale entre la Belgique et l’Italie ce vendredi à l'Euro 2020. La présence du Slovène de 41 ans sur la plus haute scène du football européen peut sans doute poser quelques questions car l'année dernière, il a failli terminer en prison.

 

Vincic est arbitre international depuis 2010. Lors de la saison 2019-2020, il a sifflé les matchs de Genk en Ligue des champions, à domicile contre Liverpool (1-4), et celui du Club de Bruges, à domicile contre Galatasaray (0-0). Dans un passé plus lointain, il a également dirigé Anderlecht une fois, en décembre 2015 contre Qarabag (2-1). Vincic a déjà sifflé une fois un match international des Diables rouges. En novembre de l'année dernière, il a dirigé le jeu à Louvain en Ligue des Nations contre le Danemark (victoire 4-2).

Lors de ce championnat d'Europe, il a été l'arbitre des matches de groupe Espagne-Suède (0-0) et Suisse-Turquie (3-1). Il sera assisté à Munich par ses compatriotes Tomasz Klancnik et Andraz Kovacic. L'Argentin Fernando Rapallini est le quatrième arbitre.

Trafic de drogue et de femmes

Le fait que Vincic soit encore actif à ce niveau peut être considéré comme un petit miracle. Il y a un an, l'arbitre slovène de 41 ans a vu son nom apparaitre dans une affaire criminelle. C'est le 29 mai 2020 que la police a fait une descente dans une maison de la ville bosniaque de Bijeljina dans le cadre d'une enquête sur un trafic de drogue et de femmes. Ils ont trouvé 9 femmes, 26 hommes et beaucoup d'armes et de cocaïne. Dix armes à feu, quatorze paquets de cocaïne, de nombreuses drogues, plusieurs téléphones et ordinateurs portables et une somme de 10 000 euros ont été saisis. 

Vincic a été arrêté, mais n'était pas directement impliqué dans le réseau criminel. Il avait accepté une invitation à déjeuner de Tijana Maksimovic, qui s'est avérée être le personnage clé d'un réseau de prostitution, et a déclaré dans les médias slovènes qu'il s'était trouvé "au mauvais endroit au mauvais moment". Vincic n'a finalement été interrogé qu'en tant que témoin et il sera vite libéré. "Accepter cette invitation a été la plus grosse erreur de ma vie", a déclaré plus tard Vincic à ce sujet.

Le bon profil ? 

Sur les deux matches sifflés par Vincic lors de ce championnat européen, l'homme a distribué 5 cartons jaunes et aucun rouge. Après le huitième de finale contre le Portugal, il n'est pas surprenant que le leadership de Vincic soit privilégié.

Après la piètre performance de Felix Brych lors du match de la Belgique contre le Portugal, les regards seront particulièrement tournés vers Vincic. Brych n'a pas jugé avec assez de sévérité les fautes flagrantes des joueurs portugais. En partie à cause de cela, Kevin De Bruyne et Eden Hazard ont été blessés. L'entraîneur belge Roberto Martinez et d'autres ont déclaré après coup qu'ils étaient mécontents de la gestion du match.

Le Slovène devra siffler sous une forte pression. Heureusement, il a pu acquérir suffisamment d'expérience ces dernières années. Il a joué quatre fois en Ligue des champions. Son match le plus prestigieux a été le quart de finale entre le FC Porto et le Chelsea  (0-2).
Suivez les matchs de l'Euro sur La Une et Tipik via Pickx.be ou via l'app Pickx. Vivez les matchs encore plus intensément grâce à l'expérience intéractive de Proximus Pickx.

Le programme des quarts de finale de ce vendredi 2 juillet :

  • Suisse - Espagne à partir de 17h50 sur Tipik
  • Belgique - Italie à partir de 20h50 sur La Une