C’est dans une finale printanière du circuit BLAST Premier entièrement russophone que les jeunes joueurs de Gambit Esports se sont imposés et ont remporté un titre supplémentaire. Opposés à la mythique structure Na’Vi, les Gambit ont remporté la grande finale deux manches à zéro après avoir roulé sur l’arbre éliminatoire.

La région russophone domine de la tête et des épaules

La première chose qui frappe quand on regarde le classement final lors de cet évènement BLAST, c’est que les deux noms CIS (région russophone souvent décrit par ce anglicisme) Gambit et Na’Vi terminent en tête après avoir écrasé leurs adversaires respectifs. Un résultat d’autant plus impressionnant que Gambit Esports n’a laissé échapper qu’une seule carte tout au long de l’arbre, justement contre leurs compatriotes de Na’Vi !

Les premiers, Gambit, impressionnent et défraient la chronique. En effet, la jeune formation, évoluant ensemble depuis seulement quelques mois, semble tout rafler sur leur passage. Ceux qui connaissent la scène s’en rappeleront, c’était avant tout l’équipe junior de Gambit Esports; Gambit Youngsters qui avait vu tous ces joueurs se rassembler et déjà finir avec de très bons résultats.

C’est une consécration avant l’heure pour ces jeunes joueurs qui ainsi se qualifient déjà pour les World Finals du mois de décembre prochain. L’équipe décroche un deuxième titre international en un mois et ne semblent pas prêts à s’arrêter ! Le titre de MVP de la compétition revient d’ailleurs à Hobbit, le troisième de son histoire, joueur le plus expérimenté de la line-up.

© Liquipedia – Le bracket nous montre bien que malgré des G2 Esports réveillés par leur passage dans le lower-bracket, l’europe n’a jamais sortit la tête de l’eau.

La deuxième équipe de la compétition a eu un peu plus de mal à se frayer un chemin jusqu’en final. Cependant, Na’Vi commence, ou recommence, doucement mais sûrement à imposer son style. Malgré une récente et légère baisse de régime, certains joueurs font maintenant partie des meubles sur la scène CSGO.

Vainqueurs de la dernière édition de la série Blast Premier face à Astralis, ils démarrent bien leur année 2021. Mais ce n’est qu’en début du mois de mai que l’équipe ukrainienne transforme l’essai contre leurs confrères de Gambit en gagnant la finale de la DreamHack Masters Spring en 3-0.

Ce résultat aurait pu laisser présager une potentielle victoire sur ce même circuit de la Blast, mais qui dit nouvelle édition, dit nouveau champion… De quoi redistribuer un peu les cartes et faire transpirer les bookmakers à quelques mois des Worlds Finals du même circuit.

D’ici là beaucoup d’équipes peuvent venir jouer les troubles fête avec Na’Vi. Quoique … Gambit étant déjà qualifié, les coéquipiers de s1mple ont une voie toute tracée vers les phases finales. Pour notre spectacle, espérons tout de même voir de meilleurs résultats de la part de nos camarades européens qui ont fait pâle figure sur cette première partie de saison.

Copyright Visuel : Gambit Esports