Alan Ruschel survit à un crash d'avion puis mène Chapecoense au titre

En novembre 2016, le football brésilien a connu un choc terrible. Ce jour-là, l’avion de ligne transportant l’équipe de Chapecoense s’est crashé. Sur les 77 personnes à bord, seules 6 ont survécu. Parmi elles, le joueur Alan Ruschel. Pour lui, ce drame sera suivi, quelques années plus tard, d'un grand moment dans sa carrière.

La vie d’Alan Ruschel a basculé le 29 novembre 2016. En cette fin d’automne, il s’apprête à disputer la finale de Copa Sudamericana 2016 (l’équivalent sud-américain de la Ligue Europa) avec son club de Chapecoense. Leur adversaire: les Colombiens de l’Atlético National, basé à Medellìn. Mais alors que toute l’équipe et le staff sont dans l’avion qui les emmène dans le pays voisin, l’appareil s’écrase dans les collines, peu avant son arrivée. 

L’accident est fatal pour 71 des 77 personnes à bord. Dix-neuf joueurs, quatorze membres du personnel et une vingtaine de journalistes périssent dans le crash. Ruschel est l'un des trois footballeurs survivants, avec Neto et Jackson Follman. Ce dernier, le deuxième gardien du club, doit être amputé d'une partie de sa jambe droite. Neto subit plusieurs opérations, et ne jouera plus jamais en compétition officielle. Quant à Ruschel, il doit faire de la rééducation pour son dos, et les médecins lui donnent peu de chances de retrouver les terrains en tant que footballeur professionnel.

Néanmoins, le défenseur brésilien se bat et est autorisé à quitter l'hôpital après 18 jours. Moins d’un an plus tard, il participe, avec Chapecoense, à un match de gala contre le FC Barcelone au Camp Nou. Il y reçoit une émouvante ovation des joueurs et des spectateurs. À la même époque, son club sera également reçu par le Pape. Mais après un tel drame, Ruschel était loin d’imaginer qu’il vivrait, des années plus tard, un moment fantastique dans sa carrière.

Les adieux sur un titre

En janvier de cette année 2021, Chapecoense luttait pour le titre du championnat de D2 au Brésil. Une victoire serait synonyme de promotion dans l’élite. Avec son équipe, Ruschel, désormais âgé de 31 ans, est parvenu à décrocher le graal à l’issue d’une victoire contre leur rival Figueirense. Porteur du brassard de capitaine, le défenseur a eu l’honneur de soulever le trophée. Un instant inoubliable pour Ruschel, submergé par l’émotion ce soir-là.

Pour lui, ce titre fut aussi la fin de son histoire avec Chapecoense. Le mois suivant, Ruschel s’est engagé gratuitement avec Cruzeiro, quadruple champion du Brésil. Dans la foulée, il a été prêté à l'Atlético Mineiro jusqu'à la fin de cette année. Mais bien évidemment, Alan Ruschel sera lié à Chapecoense pour toujours. 

Une fois de plus… Dans le sport, tout est possible !

Info

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top