Le gratin du cyclisme belge s'est donné rendez-vous ces mercredi 16 et dimanche 20 juin pour les championnats de Belgique. À Ingelmunster, les spécialistes du chrono s'expliqueront pour tenter de décrocher le maillot noir-jaune-rouge. Quatre jours plus tard, il faudra être costaud et résistant pour lever les bras à Waregem.
Plus que quelques jours avant de connaître le nom des successeurs de Wout van Aert et du surprenant Dries De Bondt. Le 16 juin, les candidats à la tunique noir-jaune-rouge en contre-la-montre s’élanceront d'abord d’Ingelmunster sur un tracé plat de 37,6 km. En l'absence de Wout van Aert, tenant du titre et toujours en stage à Tignes, le grand spécialiste belge de la discipline Remco Evenepoel fait figure de grand favori.

Pas de duel au sommet entre les deux vice-champions du monde donc, eux qui s’étaient déjà affrontés en 2019, lors de la première année professionnelle d'Evenepoel. Ce chrono constituera un test grandeur nature pour le récent vainqueur du Belgium Baloise Tour en vue des Jeux olympiques de Tokyo, le grand objectif de sa saison.

Evenepoel devra néanmoins se méfier de Victor Campenaerts, double champion de Belgique, et d’Yves Lampaert, lauréat en 2017 et deuxième il y a deux ans. A un mois des JO, où il défendera les couleurs nationales avec van Aert, le prodige de Schepdael voudra déjà marquer un grand coup.

Un parcours pour flandrien

Quatre jours plus tard, c’est autour de Waregem que se disputera le National sur route. Le parcours d’une distance de 220,2 kilomètres est divisé en trois types de tours: un long parcours initial via les tours Briek Schotte et André Defoort, qui seront effectués quatre fois chacun, avant les quatre tours finaux d'un peu plus de seize kilomètres chacun.

Le tour final devrait rendre le parcours beaucoup plus difficile, avec les pavés de Herlegem (800 m), du Karmelberg et de la Holstraat en chemin. Un tracé qui n'est pas sans rappeler celui d’À Travers les Flandres et qui devrait permettre aux plus costauds de faire la différence. La ligne d'arrivée sera tracée sur le Verbindingsweg, près du stade Arc-en-ciel du club de football de Zulte-Waregem.

Wout van Aert sera bien là à Waregem

Wout van Aert, qui ne prendra donc pas le départ mercredi, sera bien présent dimanche. Le vainqueur de l’Amstel Gold Race sera la tête d'affiche de ce national, bien que sa condition actuelle reste un point d'interrogation. S'il veut s'emparer du maillot noir-jaune-rouge, il lui faudra devancer sur la ligne des coureurs comme Tim Merlier, Jasper Philipsen, Tim Wellens, Greg Van Avermaet, Philippe Gilbert ou encore Oliver Naesen. Dries De Bondt, qui avait surpris son monde la saison dernière, sera également de la partie.

Chez les dames, Lotte Kopecky avait réussi un beau doublé en 2020. Cette année, les coureuses belges auront 122,4 kilomètres à parcourir dans et autour de Waregem, sur le même tracé que les hommes. L’Anversoise de 25 ans sera favorite à sa propre succession et pourrait être couronnée championne de Belgique du chrono pour la troisième année consécutive.

Suivez la course en ligne des championnats de Belgique ce dimanche 20 juin dès 14h45 sur la Une.