Après une campagne de qualification longue de plusieurs semaines, les eDevils disputaient hier la dernière volée des matchs de barrage de l’eEuro 2021. Malheureusement pour eux, l’aventure s’est arrêtée prématurément, sur une quatrième place au sein du groupe. La qualification leur échappe donc de peu.

 

C’est une bien triste issue qu’a connu hier notre équipe eDevils, évoluant sur PES 2021, engagée depuis plus d’un mois dans une campagne de qualification qui devait les mener tout droit vers le main event de l’eEuro 2021. Pour rappel, la compétition rassemble les meilleures nations européennes dans un évènement organisé en parallèle de l’Euro. Malheureusement pour notre équipe, celle-ci ne participera à la suite du tournoi, faute de résultats suffisants.

L’aventure avait pourtant bien démarré pour nos eDevils. Tout avait commencé avec la phase de groupes, dans laquelle ils avaient terminé en deuxième position, derrière Israël. Un résultat encourageant, mais pas suffisant pour se qualifier en première instance. Il avait alors fallu s’engager dans une série de matchs de barrage. L’objectif était clair : terminer, au minimum, à la troisième position pour espérer une qualification.

Un objectif qui semblait largement atteignable au vu de la première journée de matchs qui s’était déroulée le 10 mai. Au terme des quatre premières rencontres, notre équipe se plaçait en 3ème position, ex-aequo avec l’Ukraine. Malheureusement, hier soir, nos joueurs n’ont pas su concrétiser ce résultat.

La soirée démarrait pourtant sous de bonnes auspices. Une victoire face à l’Autriche, l’un des adversaires les plus faibles du groupe, plaçait notre pays dans les meilleures conditions pour entamer la soirée. Mais la Turquie, notre deuxième adversaire, ne l’entendait pas de cette oreille et alignait ses meilleurs talents pour nous infliger un sévère 6-1. Une défaite difficile à encaisser pour nos deux Diables. Ces derniers tentaient alors d’accrocher une victoire face à l’Ukraine et l’Italie, obligatoires pour se maintenir au classement. Malheureusement pour la Belgique, les Ukrainiens et les Italiens, champions d’Europe en titre, se montraient plus solides, et nous volaient définitivement nos espoirs de qualification.

Une déception contrastée pour Jon Bruno, l’un de des deux représentants de la Belgique: “Il y a de la déception, car on était tout proche de réussir, mais je reste fier de ce qu’on a réalisé.” nous expliquait-il au lendemain de la défaite. Ce n’est donc que partie remise pour la Belgique, qui tentera bien évidemment de se qualifier à la prochaine édition. On profite de ces dernières lignes pour remercier Jon Bruno & Mikail Gönen, nos deux joueurs, qui nous auront fait vibrer durant toute la compétition.

Copyright visuel : Royal Belgian Football Association