Alors que l'Antwerp s'apprête à débuter ses playoffs 1 ce vendredi soir, 20h45, face au Racing Genk, le Great old doit en parallèle gérer le cas de son maître à jouer Lior Refaelov qui a décidé de faire ses valises pour se rendre chez un concurrent direct, le Sporting d'Anderlecht.
La malédiction du Soulier d'Or ne semble pas avoir d'emprise sur lui. A l'opposé de nombreux anciens lauréats, Lior Refaelov supporte pour l'instant parfaitement son nouveau statut et la pression qui l'accompagne. Épargné par les blessures, l'Israélien a d'ailleurs terminé la phase régulière en boulet de canon avec l'Antwerp. Sur ses cinq dernières rencontres, le meilleur joueur de Jupiler Pro League a délivré 4 assists et inscrit 2 buts. En tout, cette saison, il en est à 14 réalisations et 12 passes décisives en 43 matchs toutes compétitions confondues. Des statistiques qui ont attiré forcément l'oeil malgré son âge avancé, lui qui vient de fêter ce lundi ses 35 ans, et plus particulièrement celui d'un concurrent direct... le Sporting d'Anderlecht.

Un nouveau cycle sportif ?

Après avoir été l'un des chouchoux des supporters au Club de Bruges de 2011 à 2018, le milieu offensif s'apprête donc à porter les couleurs de l'ennemi dès la fin de saison. En visite à Neerpede samedi dernier, l'avenir de Refaelov se dessinera désormais loin du Bosuil. La nouvelle de la signature d'un contrat de deux ans chez les Mauve et Blanc a été annoncée, en effet, ce lundi. Le joueur aura notamment pour rôle d'encadrer au mieux les jeunes pousses anderlechtoises.

Même s'il s'est montré furieux dans un communiqué de la manière dont cela s'est fait, juste avant le début des playoffs, l'Antwerp est prêt à entamer sa stratégie de reconstruction avec le départ plus que probable également de Dieumerci Mbokani et de Didier Lamkel Ze en fin de saison. Une chose est sûre: Franky Vercauteren et les siens s'apprêtent à vivre des prochains mois agités. Qualifié pour la Coupe d'Europe depuis la victoire dimanche du Racing Genk en Coupe de Belgique, le matricule 1 a l'occasion de conclure en beauté un chapitre important de son histoire. Pour cela, les playoffs 1 peuvent permettre au club de se qualifier pour la première fois de son histoire pour la Ligue des Champions. Sans Lior Refaelov, finalement écarté des Champion's playoffs, ses partenaires sur le départ sont-ils capables d'offrir un dernier récital à leurs supporters avant de prendre le large ?

Suivez le choc entre l'Antwerp et le Racing Genk ce vendredi, 20h45, en ouverture des Play-offs 1 sur Eleven Pro League, disponible dans l'option All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.