Benjamin Castaldi : de la télé-réalité au plateau de Cyril Hanouna

‘Touche pas à mon poste !’ est l’une des émissions de télévision française les plus regardées. Dans ce talk-show animé par Cyril Hanouna, les chroniqueurs sont choisis pour leur personnalité, leur facilité au débat et leur connaissance des médias. C’était tout naturel que Benjamin Castaldi y trouve sa place, et pourtant… Ce n’était pas parti d’avance ! Retour sur ce qui a mené le présentateur de télé-réalité ultra-populaire sur le plateau d’Hanouna.

La carrière de Benjamin Castaldi avait tout pour décoller. C’est de famille : il est le fils des acteurs Jean-Pierre Castaldi et Catherine Allégret, et ses grands-parents ne sont autres qu’Yves Allégret et Simone Signoret. Le père adoptif de sa mère est aussi Yves Montand. Son parcours médiatique était presque tout tracé ! Ça n’a pas été d’entrée une évidence pour lui, qui souhaitait être homme d’affaires en entamant des études en sciences politiques à La Sorbonne. Il enchaînera quelques échecs, entre une société de livraison de repas à domicile qui capote, et une carrière de producteur de musique aux Etats-Unis qui ne décolle pas. 

Il faudra attendre 1994 pour qu’il débute à la télévision en France. Il est assistant de Michel Drucker, poste obtenu grâce à un coup de pouce de ses proches. C’est lui qui décidera de lui donner sa chance à l’antenne dans ses diverses projets, d’abord ‘Studio Gabriel’, puis ‘Drucker’N Co’ et, enfin ‘Vivement dimanche’. Il enchaîne les petites émissions avant de décrocher le poste qui lui vaudra toute sa popularité : ‘Loft Story’

Le visage de la télé-réalité

En 2001, M6 se lance dans la production de la première de télé-réalité française, Loft Story. Inspirée d’autres émissions à l’étranger, le concept fait pourtant polémique en France, ce qui ne l’empêchera pas d’être énormément regardée. Après le loft, Castaldi anime la ‘Nouvelle Star’, émission dédiée à la chanson. En 2006, il quitte M6 et passe chez TF1 où il présente quelques petites émissions, avant de revenir à son premier amour, la télé-réalité

Il est le visage de 'Secret Story', émission largement inspirée de 'Loft Story', avec des quotidiennes et des primes le vendredi dont il devient la figure emblématique. L’émission rafle 4 millions de téléspectateurs en moyenne et cartonne ainsi dans les audiences. En 2010, il a aussi animé l’émission ‘La Ferme Célébrités’, et il continue de s’inscrire comme homme de télévision incontournable dans le milieu du divertissement. Après un certain passage à vide, c’est auprès de Cyril Hanouna qu’il vit un regain de popularité. 

Touche pas à mon poste

Il débarque dans TPMT en 2016 et devient rapidement chroniqueur incontournable de l’émission. Cette année là, le casting signe un tournant pour le concept, entre Cauet et Capucine Anav : la volonté est clairement de rechercher des personnalités marquantes pour raviver le débat. On assiste notamment à un clash entre Castaldi et Matthieu Delormeau, rivalité tantôt vive, tantôt factice, qui donne du piquant à l’émission. Cyril Hanouna va progressivement en faire son bras droit, si bien que Castaldi présente aujourd’hui bien des émissions dérivées de TPMP, voire quelques primes en l’absence du présentateur attitré. 

Fun fact, le duo n’était pas fait pour se former. Une rivalité existait bel et bien entre Benjamin Castaldi et Cyril Hanouna. Il avait même essayé de faire de l’ombre à l’homme fort de TPMP avec une émission concurrente, mais sans succès. Casta va jusqu’à parler de "guerre d’égo" entre les deux hommes, qui ont fini par travailler ensemble dans le respect et les moqueries diverses et variées, pour le plus grand plaisir des téléspectateurs. 

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top