Le Standard et Genk joueront ce dimanche, à 20h45 sur Club RTL, la finale de la Croky Cup. Les deux formations ont connu des derniers mois bien différents, mais peuvent déjà faire de leur saison un succès en remportant un trophée.

Les deux équipes ont fait un bon parcours dans la Croky Cup. Le Standard a réussi à éliminer Seraing United, Courtrai, le Club de Bruges et Eupen sur son chemin vers la finale. Le KRC Genk a dû faire face à Tessenderlo (forfait), Saint-Trond, Malines et Anderlecht. Pour les deux, c'est une nouvelle chance de réussir en coupe.

Des équipes de coupe

Le Standard a déjà remporté huit fois la Coupe de Belgique et Genk compte actuellement quatre victoires. En 2018, les deux se sont déjà rencontrés en finale. Les Rouches ont été les plus forts, puisqu'ils ont gagné 1-0. Renaud Emond a fait basculer le match dans les prolongations. En 2000, Genk l’a emporté 4-1 avec Frédéric Pierre, Zoran Ban, Thordur Gudjohnssen (deux buts) et Besnik Hasi comme buteurs. Cette saison en championnat, les matches à Liège (0-0) et à Genk (2-2) se sont terminés sans vainqueur.

Le Standard et Genk sont de vraies équipes de coupe. Pour Genk, c'est la troisième finale de coupe au cours des dix dernières années, pour le Standard la quatrième. En Belgique, le Club de Bruges est le détenteur du record avec 11 victoires, Anderlecht est deuxième avec 9. Le Standard avec 8 et Genk avec 4 complètent le top quatre. Le Standard dispute sa dix-huitième finale de coupe et se rapproche ainsi du Club de Bruges, qui en compte dix-neuf.

Donner de la couleur à la saison

Pour les deux, c'est une excellente occasion de donner de la couleur à la saison. Les deux clubs ont connu une saison mouvementée avec un changement d'entraîneur. Les Rouches ont licencié Philippe Montanier et Mbaye Leye a pris la relève, mais il n'a pas réussi à mener le club jusqu'en playoffs 1. Pour le Standard, gagner la coupe est une nécessité absolue.

Genk a encore un filet de sécurité avec les playoffs 1. Pourtant, la situation a été instable cette saison. Hannes Wolf a été licencié prématurément et son successeur Jess Thorup est parti au FC Copenhague. John van den Brom a pris la relève et après un bon départ, Genk a connu une forte baisse de régime, ce qui a également mis son poste en jeu. Le Néerlandais peut suivre les traces de ses prédécesseurs Sef Vergoossen (titre) et Mario Been (coupe), qui ont également remporté des prix avec Genk en tant qu'entraîneurs néerlandais.

La finale de la Croky Cup entre le Standard de Liège et Genk est à voir ce dimanche 25 avril à partir de 20h sur Club RTL.