Ce dimanche, la saison des classiques prendra fin du côté de Liège lors de la 107e édition de la Doyenne. Il y a quelques mois, la course avait été passionnante avec une arrivée à rebondissements. Bis repetita cette année? 

 

La dernière classique de cette première partie de saison s’élancera de Liège ce dimanche matin avant d’y terminer sur le Quai des Ardennes, là où Julian Alaphilippe croyait décrocher début octobre sa première doyenne. Mais le récent champion du monde fêtait son succès trop tôt et Primoz Roglic le sautait sur la ligne pour s’imposer. Alaphilippe qui était finalement rétrogradé à la cinquième position pour un sprint irrégulier. 

Cette année, Liège-Bastogne-Liège retrouve sa place traditionnelle dans le calendrier de la saison cycliste après un exercice perturbé par la Covid-19. Les coureurs ont eu le temps de se roder sur l’Amstel Gold Race et la Flèche Wallonne. Ils se connaissent, savent où ils en sont et auront à coeur de clôturer la période des classiques sur une bonne note. 

La Côte de Desnié, nouvelle venue

Après le départ place Saint-Lambert, le peloton s’élancera vers la ville de Bastogne qui sera atteinte après 100 bornes sur un parcours qui en compte 259,5. C’est après 160 kilomètres que les difficultés vont commencer pour les coureurs avec le premier enchainement de 4 côtes : Mont-le-Soie, Wanne, Stockeu et la Haute-levée. De quoi faire monter le cardio et sentir si les jambes sont au rendez-vous. 

Place ensuite à au le Col du Rosier et la Côte de Desnié, nouvelle venue sur cette édition. Avec ses 100 mètres à 8,1%, cette difficulté vient remplacer le Col du Maquisard. La Redoute, à 35 bornes de l’arrivée, sera parfaite pour les coureurs désireux de passer à l’offensive avant la Côte des Forges. Pour terminer le menu du jour, le peloton gravira la Roche-aux-Faucons et son sommet qui se situe à 13,5 kilomètres de l’arrivée. Une distance qui pourrait freiner les tentations d’un homme seul à passer à l’offensif. 

Enfin pour Alaphilippe ?

L’an dernier, le coureur français croyait inaugurer de la plus belle des manières son maillot de champion du monde en levant les bras à Liège. Julian Alaphilippe court depuis des années derrière un succès sur L-B-L. Et si c’était enfin la bonne année? Mais attention à Roglic, le vainqueur sortant, qui est dans une excellente forme. 

On n'oubliera pas non plus de citer Tadej Pogacar, Jakob Fuglsang, vainqueur en 2019, Adam Yates, Richard Carapaz, Bauke Mollema, Michal Kwiatkowski, Michael Woods, Marc Hirschi ou… Alejandro Valverde ! Celui qui fête ses 41 ans ce dimanche dispute son dernier Liège-Bastogne-Liège, une course qu’il a remportée à 4 reprises. Ce serait le plus beau des cadeaux…

Suivez Liège-Bastogne-Liège ce dimanche 25 avril en direct dès 11h00 sur Tipik.