Inutile de revenir ici en détail sur la saison exceptionnelle réussie par l'Union Saint-Gilloise. Le Club de la Butte a pratiquement explosé tous les records possibles en D1B et n'a pas relâché son étreinte depuis qu'il a été mathématiquement sacré. Le 7 sur 9 obtenu après le gain du titre a même permis à l'Union de signer un nouveau record...
 
Il reste deux journées au menu et l'Union Saint-Gilloise compte 66 points sur un maximum possible de 78. Les troupes de Felice Mazzu ont donc engrangé 84,6% des points mis en jeu. Si l'Union devait remporter ses deux dernières rencontres, elle clôturerait la saison avec un pourcentage de 85,7%. Du jamais vu en D2 et en D1B depuis que ce siècle est né.
 
Pourtant depuis l'an 2000, de nombreux champions mythiques ont illuminé les débats dans l'antichambre de l'élite. Lommel SK, champion en 2000/2001 avec 76,5% des points mis en jeu avait enchanté les observateurs. Même pourcentage pour le KVC Westerlo, version 2013/2014, qui avait dominé sa série de la tête et des épaules. Enfin, comment ne pas parler de Saint-Trond, le STVV 2014/2015 ayant fait encore un peu mieux avec 77,5% des points mis en jeu.
 
On ne peut donc que s'incliner devant la performance de l'Union qui, dans un format de compétition certes plus compact, obtiendrait 78,6 % du maximum possible, même en perdant ses deux derniers matches. Des chiffres exceptionnels...
 
POURCENTAGE DE POINTS DEPUIS 2000
 
1. Union SG (2020/2021): min. 78,6% - max. 85,7%
2. STVV (2014/2015): 77,5%
3. Lommel SK (2000/2001), KVC Westerlo (2013/2014): 76,5%
5. Dender EH (2006/2007), KV Oostende (2012/2013): 75,5%