Après 63 ans d'existence, les 'Schtroumpfs' sont toujours réadaptés

Retrouvez Grand Schtroumpf, Schtroumpfette, Schtroumpf Grognon et Schtroumpf à lunette pour de toutes nouvelles aventures en 3D. Les Schtroumpfs reviennent sur OUFtivi dans un tout nouveau format, plus de 30 ans après leur première apparition à la télévision. Proximus Pickx vous propose de remonter aux origines de ces adorables lutins bleus au bonnet blanc.

Les petits lutins bleus, hauts comme trois pommes et aux personnalités bien marquées vivent dans des maisons en forme de champignon dans une contrée reculée loin des humains. Disposant de leur propre langage, ils mènent une vie paisible partagée entre collecte de fruits et légumes et préparatifs de la prochaine fête. Mais très vite leur sérénité est perturbée par une menace constante: le sorcier Gargamel tente de les capturer afin de les utiliser pour une potion magique. Aussi bête que méchant, le sorcier ne trouve pourtant jamais le chemin du village des Schtroumpfs. 

 

Des personnages secondaires

Avant même la création des personnages, le nom ‘Schtroumpf’ tient son origine d’un lapsus. En 1957, en plein dîner entre Peyo et Franquin, Peyo aurait demandé à son convive de lui passer le sel. Butant sur le mot 'salière', il aurait prononcer le faux terme 'schtroumpf'. "Passe-moi… le schtroumpf". Pour rire, Franquin lui répondit : "Quand tu auras fini de schtroumpfer, tu me reschtroumpferas". De là, ils ont commencé à faire toute une conversation en schtroumpf.

La langue schtroumpf est donc une simple transformation de la langue. Par exemple en français, langue d’origine des dessins de Peyo, les substantifs sont remplacés par ‘schtroumpf’, les verbes par ‘schtroumpfer’, les adverbes par 'schtroumpfement'. Seuls les adjectifs restent conformes à la langue. Le but pour l’auteur est de remplacer un mot implicite dans la phrase pour apporter un caractère comique au dialogue. 

Peyo dessine pour la première fois ses petit bonhommes bleus à bonnet blanc dans les pages du magazine belge ‘Spirou’ en 1958. Ils sont à la base des personnages secondaires de la bande dessinée ‘La Flûte à six schtroumpfs’, narrant une des aventures de Johan et Pirlouit. Les héros de cette histoire située au Moyen-Âge font la rencontre des petits êtres bleus qui vont leur voler la vedette. Le public réclamera ensuite à Peyo ces curieux personnages, dans d’autres histoires. Le dessinateur commencera alors par développer de courtes histoires de petit format, avant des séries d’albums complètes. Puis enfin, la reproduction des Schtroumpfs sous toutes les formes étant donné le succès mondial des personnages. 

Un succès international

Peyo était loin de s’imaginer le succès de ses petits créatures. Les enfants du monde entier les reconnaissent et leur nom est traduit dans 40 langues. Petits et grands suivent leurs aventures que ce soit à travers les bandes dessinées, la série animée sur petit écran ou encore les films au cinéma. Éternellement jeunes, les Schtroumpfs s’adaptent à leur époque et vivent de nouvelles aventures dans toutes les formes possibles et inimaginables. Les Schtroumpfs comptent aujourd’hui trois adaptations cinématographiques sorties dans les salles du monde entier en 2011, 2013 et 2017. Ensemble, les films ont généré plus d’un milliard de dollars de bénéfice.  

En 1981, les aventures des Schtroumpfs ont été adaptées à la télévision avec une série animée de 272 épisodes de 24 minutes. Cette série est distribuée dans plus de 100 pays dans le monde.  Aujourd’hui, ils sont présentés dans une toute nouvelles version 3D. La série est coproduite par la RTBF et fabriquée à 75% à Marcinelle, au studio d’animation Dreamwall, Elle reprend l’ADN 100% Schtroumpf des bandes dessinées, et leurs aventures ont été totalement remises au goût du jour avec des dialogues plus percutants que jamais !
 

Regardez ‘Les Schtroumpfs’ tous les dimanches à 9:10 à partir du 18 avril sur OUFtivi ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !

Jeunesse

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top