Mis au ban après ces dernières prestations européennes avec le Real, Vinicius Junior a frappé un grand coup mardi soir en quarts de finale de la Ligue des champions. Son match plein et son doublé contre Liverpool donnent un bel avantage aux siens dans la course aux demies. Vinicius a pris sa revanche, et il l’a bien montré.

Sans forcément briller, le Real Madrid a un pied en demi-finale de la Ligue des Champions. Les hommes de Zinédine Zidane ont parfaitement maîtrisé leur match à domicile contre Liverpool. Les Reds, certes, leur ont facilité la tâche en signant une bien pâle copie. Malgré leur reprise de rythme progressive en Premier League, Mohamed Salah et les siens ont montré de grosses lacunes, défensives notamment, et le Real ne s’est pas fait prier pour les exploiter.

Vinicius Junior, aligné à la gauche du trident offensif madrilène, a beaucoup pesé sur les débats. Très actif et engagé, le Brésilien a ouvert le score en profitant d'un service trois étoiles dans la profondeur de Toni Kroos pour emmener le ballon d'un contrôle poitrine avant de tromper Alisson. Marco Asensio a ensuite fait le break sur une grossière erreur de la défense de Liverpool. Et c’est encore Vinicius qui a fait preuve de réalisme pour planter le 3e goal à la 65e minute. 

Entre-temps, les Reds étaient revenus grâce à Mohamed Salah. Mais le score et, surtout, leur prestation générale, laisse un doute sur leurs chances de remonter un tel déficit au match aller. Liverpool n’y était pas, tout simplement. Les trous d’air en défense et le manque d’inspiration en attaque montrent combien le vainqueur de l’édition 2019 est à côté de ses pompes cette saison.

Orgueil blessé

Vinicius a assurément réussi un match référence au stade Alfredo Di Stefano. Une performance qui a des allures de revanche, tant le joueur a été critiqué pour son rendement cette saison. En Ligue des champions, d’ailleurs, on se rappelle de son match raté contre Mönchengladbach, lors duquel Karim Benzema l’avait critiqué devant les caméras à la mi-temps. Ou son incroyable manque de précision contre l’Atalanta Bergame au tour précédent.

Mardi soir, le joueur de 20 ans n’a pas tremblé au moment de la mettre au fond. Chirurgical, il a transformé ses deux plus grosses occasions, et avec la manière. Malgré sa jeunesse, le Brésilien a montré qu’il avait de la ressource pour répondre aux critiques. Il a également prouvé son attachement à son club, en embrassant l’écusson du Real sur son maillot après chacun de ses goals.

Titulaire au Clasico? 

Le retour en grâce de Vinicius (s’il poursuit dans cette direction) est une excellente nouvelle pour les Merengues, au moment le plus dur de la saison. Le chemin vers un quatorzième sacre en Ligue des champions est encore long. Le Real ne devra pas prendre le match retour (14 avril) à la légère, car Liverpool n’a certainement pas dit son dernier mot. Le but à l’extérieur les autorise à croire encore en leur maigres chances.

En Liga aussi, le sprint final est amorcé. Samedi, le Real, 3e, reçoit le FC Barcelone, dauphin, dans un clasico crucial pour le titre. Vinicius Junior pourrait y bénéficier d’une nouvelle place dans le onze de base.

Suivez la Ligue des champions en intégralité et en exclusivité tout au long de la saison sur les chaînes de Proximus Sports, disponibles dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.