Qui descendra en D1B ? Waasland-Beveren et Mouscron ont besoin d'un miracle

Jupiler Pro League |
Saint-Trond s'est assuré mardi soir de rester en D1A la saison prochaine en allant s'imposer 2-4 sur la pelouse de la lanterne rouge Waasland-Beveren. Il ne reste désormais plus que 3 équipes concernées par la relégation directe en D1B tandis que 4 équipes peuvent toujours être contraintes à un barrage contre le deuxième classé en D1B.
 

De Tagtik

Partager cet article

Le bas de classement en D1A
15. KV Kortrijk: 36 point
16. Cercle Brugge: 32 points
17. E. Mouscron: 31 points
18. Waasland-Beveren: 28 points
 
Relégation directe
 
Avec deux journées encore à disputer, c'est Waasland-Beveren qui semble le plus mal loti. Les Waaslandiens comptent 3 points de moins que l'Excel Mouscron et devront signer au minimum un 3 sur 6 pour échapper à la relégation directe. S'ils terminent avec le même nombre de points que les Hurlus, ils seront sauvés car Waasland comptera alors une victoire de plus. Vu le programme plus que corsé de Mouscron (qui doit encore affronter Bruges et l'Antwerp) ce scénario n'est pas à exclure. Le Cercle lui, semble pouvoir se concentrer sur la lutte pour éviter les barrages.
 
Journée 33
Cercle Brugge - OHL
E. Mouscron - R. Antwerp FC
Waasland-Beveren - KV Kortrijk
 
Journée 34
KV Oostende - Cercle Brugge
Club Brugge - E. Mouscron
OHL - Waasland-Beveren
 
Barrages
 
En se limitant à analyser la lutte pour éviter les barrages, on s'aperçoit que Courtrai entre également en ligne de compte pour cette place peu convoitée. Les Coutraisiens devront se méfier lors des deux dernières journées, même s'il faudrait une grosse catastrophe pour qu'ils soient rejoints et dépassés à la fois par le Cercle et par Mouscron.
 
Journée 33:
Waasland-Beveren - KV Kortrijk
 
Journée 34
KV Kortrijk - KV Mechelen

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top