C’est dans une demi-finale explosive que la jeune équipe des MAD Lions a renvoyé les G2 Esports vers le loser bracket, décrochant au passage un ticket pour la première finale de LEC de leur histoire. Nous aurons donc un Belge en finale, en la personne de Christophe “Kaas” van Oudheusden, coach stratégique chez les MAD Lions.

 

Comme dans tout type de sport, l’e-sport nous réserve parfois des résultats qu’on attendait peu, voire pas du tout. La victoire de MAD Lions ce week-end, face à l’une des équipes les plus fortes que l’Europe ait connu, en fait partie. Si les observateurs les plus fins n’auraient pas hésité à déclarer qu’une victoire était à la portée des lions, reste à admettre qu’entre la théorie et la pratique, il y a souvent un monde.

Il faut dire que les MAD Lions réalisent jusqu’ici une saison contrôlée de bout en bout. En saison régulière, c’est derrière les géants de G2 Esports, et l’équipe Rogue que le roster terminait en troisième position. Un résultat plus qu’honorable. Grâce à cette troisième place sur le podium, les MAD décrochent un précieux ticket pour le winner bracket des play-offs.

G2 Esports ayant choisi d’affronter Schalke 04 durant le premier round, c’est donc Rogue que les MAD Lions devaient renverser si ils voulaient espérer se qualifier pour la suite de l’arbre. Une rencontre qui va d’abord à l’avantage de Rogue, après une première manche remportée en 29 minutes de jeu. Contre toute attente, les MAD Lions se réveillent et remportent les trois manches suivantes, refermant tout débat.

Après cette victoire, c’est face aux G2 Esports, victorieux contre le club de Schalke 04, que les MAD Lions s’illustraient. Encore une fois placés en tant qu’outsiders de la rencontre, ces derniers montraient pourtant un niveau de jeu assez impressionnant. Un niveau de jeu qui leur permettait d’ailleurs de remporter les deux premières manches. Les G2 revenaient à 2-1 au terme de la troisième manche, mais n’étaient définitivement pas à la hauteur en ce samedi soir. Au terme de 4 manches, ce sont donc les MAD Lions qui s’imposaient et qui filaient tout droit vers la grande finale printanière de la LEC.

Avec l’élimination de SK Gaming par Fnatic, et celle de Fnatic au round 2 face à Schalke 04, les espoirs d’apercevoir un joueur belge sur la scène du LEC disparaissaient définitivement. Heureusement pour nous, il régnera quand même une petite ambiance noir-jaune-rouge dans les studios de Berlin lors de la grande finale. En effet, nos couleurs seront représentées grâce à Christophe “Kaas” van Oudheusden, coach stratégique dans l’organisation depuis maintenant 2 ans.

Copyright visuel : Michal Konkol/Riot Games