Fnatic, la structure e-sportive britannique, a annoncé ce lundi matin avoir placé en quarantaine plusieurs de ses membres suite à une infection à la Covid-19. La mise en quarantaine serait survenue la semaine passée, en pleine Super Week, un moment décisif pour accrocher une qualification en play-offs.

 

C’est par le biais d’un communiqué publié sur Twitter que le staff de Fnatic a annoncé la nouvelle à sa communauté. La semaine dernière, deux membres du staff Fnatic ont été testé positifs à la Covid-19 après avoir montré de légers symptômes. D’après le site d’informations Dot Esports, les deux personnes concernées ne seraient autres que Zdravets “Hylissang” Galabov, le support de l’équipe, et Gary “Tolki” Mialaret, coach assistant du roster. La structure assure avoir pris toutes les précautions nécessaires et imposées. Ainsi, Hyllisang et Tolki ont été placés en quarantaine et toutes les personnes les ayant fréquenté ont été placées en télé-travail en attendant d’être retestées.

Une annonce qui arrive à retardement, mais pour de bonnes raisons, d’après Fnatic. “Nous avons travaillé avec Riot Games afin de s’assurer que nous pourrons disputer nos matchs comme prévu. Nous voulions protéger la confidentialité et nous concentrer sur la compétition.” affirme ainsi le communiqué.

En effet, l’enjeu était de taille lors du huitième et dernier week-end de compétition qui s’est déroulé il y a quelques jours. La classique Super Week, où 3 journées de matchs étaient jouées, contre 2 d’habitude. Si Fnatic devait remporter un maximum de rencontres pour espérer une qualification en play-offs, c’est finalement grâce à une défaite de Misfits Premier que l’équipe à réussi à récupérer un ticket pour la suite de la compétition. Bien qu’on ne puisse pas savoir si la contamination d’un joueur du roster ait eu un réel impact sur les matchs disputés, il faudra cependant redressser rapidement la barre chez des Fnatic qui sortent d’une série de trois défaites d’affilée.

Reste à savoir si l’entièreté du staff Fnatic pourra accéder aux studios berlinois de la LEC, qui réouvrent leurs portes aux joueurs à l’occasion des play-offs du Spring Split 2021, après une saison régulière tenue entièrement en ligne. Les responsables de la LEC ont en effet communiqué cette semaine que les play-offs représentaient une occasion unique de pouvoir profiter d’une expérience en plateau, car seulement deux équipes seront présentes par jour dans les studios. Plusieurs mesures ont été prises afin de limiter un maximum les risques pour les personnes présentes sur place. Ainsi, les lieux communs seront désinfectés régulièrement, et chaque personne ne passant pas à l’antenne se verra imposée le port du masque.

Mais la mesure qui pourrait inquiéter les Fnatic, c’est l’obligation d’un test PCR négatif à jour lors de chaque apparition aux studios. Une sacrée épine dans le pied quand on sait que plusieurs tests continuent de se réveler positifs plusieurs semaines après la disparition des symptômes, car réagissant aux cellules mortes du virus. Il faudra donc être patient et voir quelles solutions s’offrent à l’organisation, qui pourra toujours faire concourir son équipe en ligne, directement depuis leur gaming house.

Copyright visuel : Riot Games