#PickxWomensWeek : les étoiles montantes féminines du cinéma belge

Cinéma |

La #PickxWomensWeek touche à sa fin, l’occasion de célébrer les femmes dans un dernier domaine : le cinéma ! Proximus Pickx vous présente les étoiles montantes féminines du cinéma belge, à suivre absolument. 

De Proximus

Partager cet article

Fantine Harduin

Fantine beigne dans le milieu du divertissement et la scène depuis son plus jeune âge. Aux côtés de son père, elle crée un numéro de mentalisme en 2012, qui sera présenté à l’émission ‘Belgium’s Got Talent’. Elle obtiendra ensuite l’opportunité de jouer dans des courts-métrages, dont ‘Taram Tarambola’ et ‘Les amoureuses’. Fin 2014, elle joue dans son premier long métrage, et pas des moindres, puisqu’il s’agit de ‘Les Nouvelles Aventures d’Aladin’ avec Kev Adams et Michel Blanc. Si son apparition est courte, elle n’en est pas moins remarquée, puisqu’elle tourne ensuite dans ‘Happy End’ de Michael Haneke, film présenté au Festival de Cannes. En 2019, elle interprète une ado schizophrène dans le film ‘Adoration’. Et ça ne fait que commencer ! 

Salomé Dewaels

Salomé débute en 2012, dans un court métrage qui lui donne l’envie de jouer. L’année suivante, elle est à l’affiche de son premier projet professionnel, ‘Après 3 minutes’, de Dimitri Linder. Après plusieurs court-métrages dans lesquels son talent se remarque, elle s’illustre en 2014 dans le long-métrage ‘Une Mère’. Les projets s’enchaînent, jusqu’au film ‘Filles de joie’ de Frédéric Fonteyne qui reçoit un franc succès dans le milieu du cinéma en Belgique. Elle a travaillé sur un projet de film français, ‘Illusions perdues’, une adaptation du roman de Balzac issu de la collection ‘La Comédie humaine’. Dans ce drame dont la sortie est prévue pour 2021, elle côtoie d’immenses têtes d’affiche comme Gérard Depardieu (Balzac, bien sûr!) et Cécile de France, mais aussi Vincent Lacoste et Xavier Dolan

Lucie Guien

Originaire de France, la Belge d’adoption compte parmi nos fiertés du cinéma national. On la retrouve dans des films de Claude Schmitz, comme ‘Braquer Poitiers’ ou ‘Rien sauf l’été’. En plus d’être comédienne, Lucie est aussi metteuse en scène et a ainsi participé à de nombreux projets de l’autre côté de la caméra. C’est le cas du film ‘Un froid polaire’, basé sur l’histoire vraie de la résistante Suzanne Kricq lors de la Seconde Guerre mondiale. Il s’agit d’une fiction qui suit un couple s’installant dans la maison du personnage historique. Actuellement en cours de tournage, le projet se veut ‘artisanal’, loin des grandes équipes et moyens surdimensionnés. Il s’agira d’un film authentique, qu’on a hâte de pouvoir découvrir. 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top