La FIFAe Club World Cup touchait ce week-end à sa fin et ce sont bien 6 équipes qui ont remporté le titre dans autant de régions différentes. Les meilleurs clubs vérifiés sur FIFA21 sont donc repartis avec la coupe.

 

Répartie en 6 zones différentes, la compétition rassemblait depuis plusieurs semaines les meilleurs clubs vérifiés sur le jeu de EA Sports. Si certains Belges, comme Abdullah Waiss et Gilles Bernard (KRC Genk) étaient au rendez-vous lors des phases de groupe, aucun n’a cependant réussi à se qualifier pour les phases finales.

Zone 1 – Océanie

 

Sur le continent austral, la grande finale opposait Atlantide Wave aux Dire Wolves. Ces derniers commençaient par ouvrir le score, remportant la première manche sur le score de 1-0. Le joueur Dylan enfonçait alors le clou sur un cinglant 4-2. Si les Atlantide Waves revenaient dans la partie au cours du 3ème match, grâce à une victoire de Naylor sur le score de 2-1, il en aurait fallu beaucoup plus pour contre-balancer le résultat du quatrième match, remporté par Dylan 2 buts à 0. La rencontre est donc remportée haut la main par les Dire Wolves qui reviennent donc champions régionaux d’Océanie. Score final de la rencontre : 9 buts à 3.

 

Zone 2 – Asia

 

Du côté de l’Asie, la grande finale opposait le club japonais Blue United eFC et les Wicked Esports. Une finale bien plus serrée car elle voit plusieurs fois les équipes finir sur des scores serrés. Le premier match est remporté par les Wicked Esports sur le score de 7-6. Un nombre de goals affolant qui va, semble-t-il, faire l’effet d’un électrochoc au Blue United eFC qui se réveille et ne laisse plus une seule occasion aux Wicked Esports. Les Blue remportent les trois matchs suivants, non sans difficultés, s’adjugeant par la même occasion le trophée de champion régional! Score final : 10-9

 

Zone 3 – Moyen Orient

 

Au Moyen-Orient, ce sont les clubs de 25 eSports et le Tuwaiq Esports Club qui s’étaient donné rendez-vous pour en découdre. Lors de la phase de groupes, les deux équipes avaient fini sur le même score et c’est donc une finale serrée qui s’annonçait. En tout cas, c’est qui était attendu, mais les joueurs de 25 Esports, vZiad9 et Abo3zza10, en ont décidé autrement. Après avoir perdu le premier match sur le score douloureux de cinq buts à un, Abo3zza10 reprend les rênes de la rencontre en s’imposant sur le fil huit buts à sept. Il aura fallu aller en prolongations pour déterminer le vainqueur. Les 25 Esports ont alors encore quelques points de retard, qu’ils vont rapidement rattraper en s’imposant 2-0 et 4-2. Les 25 Esports repartent donc avec la coupe et les 22 000$ promis au vainqueur.

Zone 4 – Europe

 

On arrive à la zone qui intéressera sûrement le plus notre lectorat. En Europe, la compétition a fait rage durant plusieurs semaines. Vu le nombre d’équipes présentes, l’Europe était d’ailleurs la seule région avec l’Amérique du Sud à disposer d’un arbre final un peu plus développé qu’une simple finale .

Ainsi, ce sont Astralis (seed 3 du premier groupe) et Mkers (seed 2 du premier groupe) qui se sont retrouvés en grande finale. Ces derniers sont une structure bien connue de l’univers FIFA après avoir, entre autres, terminé 2ème des play-offs des Global Series 2020. Leur joueur Prinsipe, vainqueur de l’Ultimate Team Championship Series 2017 était d’ailleurs présent pour l’occasion. C’est donc sans surprise que les joueurs Prinsipe et Oliboli se sont imposés sur le score néanmoins très serré de 15 buts à 14.

Zone 5 – Amérique du Sud

Même format que l’Europe pour nos compères d’Amérique du Sud. Un nombre important d’équipes inscrites aura forcé l’organisation à modifier son arbre final pour y inclure deux groupes. Parmi les équipes s’étant qualifié pour la grande finale, on retrouve les ELS Torneios Online (MH7 et PHZIN) mais aussi les FUTWIZ (Vini et Lugu7oledo_), très connus dans l’écosystème.

Les FUTWIZ remportant la première rencontre 3 buts à 1, pour enchaine sur une seconde victoire sur le score de 1-0. Les joueurs ont alors 3 buts d’avance sur leur adversaire. Une avance que contre toute attente, les ELS Torneios vont rattraper. En effet, malgré l’avance prise par les FUTWIZ, MH7 et PHZIN s’imposent tour à tour durant 3 matchs. De quoi revenir à égalité et laisser le règlement faire le reste. Les ELS Torneios sont donc vos nouveaux champions régionaux sur FIFA21.

Zone 6 – Amérique du Nord

C’est une belle histoire qui s’est écrite outre-Atlantique, lors de grande finale qui opposait Complexity (Joksan et maXe vip), champions en titre et les New York City Esports (Chris et Squirrel), premiers du groupe final. Les Complexity s’imposent sur le même score de 2-1 lors des deux premiers matchs. L’ascendant semble alors être pris et le match plus ou moins joué. Les New York City Esports reprennent alors l’avantage lors du troisième match qu’ils remportent deux buts à un.

Malheureusment pour eux, les Complexity ne sont pas champions en titre pour rien et mettent fin à la rencontre après un match remporté 3 buts à 0. L’exploit est alors réalisé, les Complexity sont champions en titre deux années d’affilée.

C’était donc là un bel évènement qui aura permis, au-delà de la récompense et du titre, d’évaluer un peu les niveau de différents joueurs dont beaucoup seront présents lors des Global Series qui éliront le meilleur joueur du monde. Pour rappel, la compétition en est actuellement aux phases qualificatives, dont la dernière édition européenne aura lieu dans deux semaines. On se retrouve dès que possible pour encore plus d’actualité sur FIFA et suivre les résultats de nos Belges dans les compétitions à venir !

Crédit visuels : EA Sports