Le KMSK Deinze accumule les grosses claques depuis la reprise. Pour la troisième fois en cinq rencontres, les Flandriens ont encaissé 4 buts. Un maigre match nul face au Lierse Kempenzonen (1-1) et une victoire face au Club NXT (4-0) leur ont rapporté 4 petits points en 2021. Un bilan insuffisant...
 
Que ce soit à domicile face à l'Union (2-4) ou en déplacement à Lommel (4-2), l'attaque du KMSK Deinze s'est relativement bien débrouillée mais sa défense a souvent été débordée face aux meilleures divisions offensives du championnat. Une impression encore confirmée ce week-end à Westerlo, où le gardien Vandenberghe s'est à nouveau retourné 4 fois.
 
Face aux Campinois, David Gevaert alignait une équipe dont la moyenne d'âge dépassait les 30 ans. C'est déjà la quatrième fois cette saison et cela constitue un nouveau record pour la D1B, Deinze dépassant ainsi le KV Mechelen. Le champion de la saison 2018/2019 avait aligné cette année-là, lors de la troisième journée, une équipe avec une moyenne d'âge de 29,7 ans. Ce match avait d'ailleurs été le chant du cygne de Dennis van Wijk (défaite 1-2 face à Lommel). Cette saison, Deinze a toujours aligné l'équipe la plus âgée du championnat avec des moyennes oscillant entre 28 et 30,2 ans. 
 
Voeux grognard
 
Le doyen du noyau de Deinze est Flavien Le Postollec. Le Français affichait dimanche à Westerlo l'âge vénérable de 37 ans et 9 jours, ce qui fait de Le Postollec le deuxième joueur le plus âgé de l'histoire de la D1B. Le record appartient toujours à Cédric Fauré, 38 ans et 12 jours en février 2017 lorsqu'il monta au jeu lors du match OHL - Union. Pour dépasser cette marque, Le Postollec devrait encore évoluer un an en D1B.