Ce que vous ignoriez sur la saga 'L'Arme fatale'

Alors que Tipik diffuse 'l'Arme fatale II' ce dimanche à 20h10, Proximus Pickx vous propose ces faits méconnus sur les aventures de Roger Murtaugh et Martin Riggs.

Dans le second volet de leurs aventures, Roger (Mel Gibson) et Martin (Danny Glover) sont chargés de protéger un témoin dans une affaire de trafic de drogue. C'est l'arrivée dans la saga du truculent personnage de Léo Getz, incarné par Joe Pesci. On le retrouvera tous les prochains épisodes, son personnage prenant de plus en plus de place à chaque fois. Le ton de 'L'Arme fatale II' est également beaucoup plus léger que celui du premier épisode, qui était nettement plus sombre, notamment à cause des tendances suicidaires de Roger. Le film réalise un excellent résultat au box-office, le public étant ravi de retrouver ce duo de flics improbables.

Des problèmes d'alcools

Comme de nombreuses autres stars de cinéma, Mel Gibson a mené un long et difficile combat contre l’addiction à l'alcool. L'acteur a un jour admis qu'il avait commencé à boire à l'âge de 13 ans. En 1984, il s’est vu retirer son permis après avoir conduit en état d'ivresse.

Un jour, il a avoué au réalisateur de ‘L'Arme fatale 2’ qu'il buvait jusqu'à cinq verres de bière au petit déjeuner. Son addiction l'a conduit au désespoir: à la trentaine, il a même envisagé le suicide, comme il l'expliquera en 2003. Une période qui fait écho à une scène du premier volet de l'Arme Fatale, sorti en 1987, où le personnage joué par Gibson tente de se suicider.

Pistolet chargé

Dans le premier épisode de la série, le personnage de Mel Gibson est au plus bas, effondré par la mort de sa femme. Pris d'envie suicidaire, il se met un pistolet dans la bouche au début de l'histoire. Comme Mel Gibson l'a raconté, le pistolet était chargé. En filmant la scène, Mel Gibson improvise et met le pistolet dans sa bouche et actionne le chien, à la grande surprise de toute l'équipe. Le réalisateur laissera la caméra tourner et la scène se poursuivre, jusqu'à ce que l'équipe technique se précipite pour désarmer le pistolet. Mel Gibson donnera un sourire au réalisateur en quittant le plateau, ils savent tous les deux que la première prise est parfaite.


Entrainement intensif

Mel Gibson et Danny Glover ont passé du temps avec de vrais policiers infiltrés. Après avoir décroché leur rôle, les deux hommes ont pris l'avion pour rentrer chez eux afin d'entamer une période intensive de deux mois d'entraînement physique et de préparation. En plus de l'important entraînement physique qu'ils ont dû suivre, Mel Gibson et Danny Glover ont également passé du temps à travailler sur le terrain avec de vrais officiers du LAPD. Cela permettait aux deux hommes de se familiariser avec les compétences particulières requises par les policiers en civil avant de commencer à tourner le film.

L'Arme fatale 5

24 ans après le quatrième épisode, le réalisateur Richard Donner, 90 ans, a bien l'intention de mettre en scène 'L'Arme Fatale 5'. Il s'est récemment  confié auprès des journalistes du Daily Telegraph sur 'L'Arme Fatale 5' : "Ça sera le chapitre final. C'est un devoir et un privilège de réaliser ce projet. C'est très excitant, en vérité ! Mais ça sera le dernier, je vous le promets" confesse-t-il. Richard Donner n'a donné aucun élément sur l'histoire. Il souhaite seulement terminer la saga "sur une note émotionnelle". Évidemment le duo Mel Gibson, 65 ans, et Danny Glover, 75 ans, sera de retour. En novembre 2020, Mel Gibson avait déjà déclaré que le l'Arme Fatale 5 avait eu le feu vert de Warner. Le film serait donc en préparation, mais aucune annonce officielle n'a cependant été faite.

Découvrez 'l'Arme fatale II' ce dimanche à 20h10 sur Tipik, Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez !

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top