Mariés au premier regard, épisode 1 : Les deux premiers couples dévoilés

Quel meilleur jour pour lancer la quatrième saison de Mariés au premier regard que celui de la Saint-Valentin ? Comme les années précédentes, près de trois milles célibataires issus de toute la Wallonie ont passé une batterie de tests afin d’aider les experts de l’émission à cerner leurs personnalités et connaître leurs attentes. Mais peut-on vraiment expliquer l’amour par la science ?

Originaire de Modave en région liégeoise, Émilie y croit ! Ayant beaucoup souffert du décès de sa mère, elle souhaite trouver l’homme qui saura l’aider à avancer. C’est donc une belle surprise lorsque les experts lui annoncent avoir trouvé une compatibilité de 82,9% avec un autre célibataire.
 
Bien qu’enchantée à l’idée de son mariage imminent, Émilie nourrit néanmoins quelques craintes et ne réalise pas encore totalement l’aventure dans laquelle elle se lance. Heureusement, elle peut compter sur le soutien de Sabine, sa belle-mère, avec qui elle va choisir sa splendide robe de mariée et Francine, sa témoin.
 
Du côté de son futur mari, le stress a aussi remplacé progressivement l’enthousiasme. Âgé de 35 ans, Ludwig doit surmonter l’opposition de son père à l’expérience et a connu deux grandes désillusions en amour.
 
Il faut dire que les deux célibataires manquent de confiance en eux et ne s’ouvrent pas facilement à l’autre d’après les experts. Alors, leur union a-t-elle une chance de réussir ?
 

78,4% de compatibilité pour Manon et Junior

Le deuxième couple de ce premier épisode sera composé de Manon et Junior. Tous les deux originaires de la province du Hainaut, ils ont eu aussi connu quelques doutes une fois l’aventure entamée.
 
Manon craint un peu la réaction de ses parents et ne sait pas si elle doit leur annoncer la grande nouvelle avant l’essayage de la robe ou leur réserver la surprise jusque-là. Mais comment vont-ils accueillir cette annonce ?
 
Venant tout juste d’emménager tout seul, Junior n’a jamais vécu en couple et se trouve face à un sacré pas en avant. Bien que ses amis le soutiennent dans sa décision, il pense qu’il ne pourra pas dire non une fois face à sa promise, même si elle ne lui plaît pas.

Rendez-vous la semaine prochaine pour assister à la rencontre des deux couples lors de leurs unions !
 

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top