Le Bayern Munich disputera ce jeudi la finale de la Coupe du monde des clubs contre les Tigres. Les Allemands sont bien sûr les grands favoris, mais avec les Mexicains, ils font face à un phénomène en la personne de l'attaquant André-Pierre Gignac. Peut-il priver le Bayern d'un nouveau trophée?

 

À l'été 2015, l'attaquant français, aujourd'hui âgé de 35 ans, a surpris le monde du football en passant de l'Olympique de Marseille aux Tigres de Monterrey, au Mexique. Ce transfert était principalement perçu en France comme "la fin de sa carrière", mais rien ne pouvait être plus éloigné de la réalité. Au Mexique, Gignac est devenu un phénomène et l'un des meilleurs joueurs à évoluer dans la ligue.

En France, il y avait toujours beaucoup de doutes à son sujet. Par exemple, des questions ont été posées sur sa préparation physique. "Un Big Mac pour Gignac" a été un slogan populaire parmi les supporters adverses pendant de nombreuses années et il n'a jamais vraiment réussi à percer en équipe nationale. Il aurait pu entrer dans livres d'histoire avec la sélection à l’Euro 2016, mais il a manqué un tir en finale. Il a frappé le poteau et c'est le Portugal qui a finalement remporté la finale. L'attaquant n’est ensuite plus apparu qu’à quatre reprises chez les Bleus.

Statistiques insensées

Depuis son transfert en 2015, il a réussi à trouver le chemin des filets 146 fois en 242 matches tout en délivrant 35 passes décisives. Aux Tigres, Gignac est imparable. Il a remporté quatre titres de champion du Mexique et décroché la Ligue des champions de la CONCACAF l'année dernière.

C'était déjà la quatrième fois que le club disputait la finale depuis l'arrivée de Gignac et, cette fois, ce fut un succès. À la 84e minute, il a marqué le but de la victoire contre le Los Angeles FC, l’équipe du joueur vedette... mexicain, Carlos Vela. Cette fois, il est entré dans l'histoire.

Apprécié sur et hors du terrain

La collaboration s'est transformée en un mariage de rêve, mais le Français a également réussi à conquérir le cœur des fans hors du terrain. Gignac a rapidement parlé espagnol et maîtrisé la culture mexicaine. Il s'est merveilleusement adapté et ces efforts sont appréciés au Mexique. Ce n'est pas juste une star qui vient chercher de l'argent et vivre dans sa tour d'ivoire. Gignac gagne environ 4 millions d'euros par an, ce qui est bien sûr un gros salaire, mais à ce jour, il vaut pleinement cet argent.

L'ancien international français, qui a marqué 7 fois en 36 matches internationaux, peut de nouveau écrire l'histoire face au Bayern. Il a guidé son équipe jusqu'à la finale contre le Bayern Munich avec deux buts face à Ulsan Hyundai et un but contre Palmeiras. Gignac est considéré comme le meilleur transfert étranger de l'histoire du football mexicain et, s'il parvient à faire gagner les Tigres, il amènera la Coupe du monde des clubs au Mexique pour la première fois. Tigres et Gignac, il n'y a pas de meilleur conte de fées dans le football.

La finale entre le Bayern Munich et les Tigres peut être suivie en direct sur TIipik ce jeudi 11 février à partir de 18h55. 

Une fois de plus… Dans le sport, tout est possible !