'Marseille capitale du rap' : ces Marseillais qui ont marqué le rap français

Berceau du rap français, Marseille continue à produire de nombreux talents qui marquent véritablement l’histoire de la musique rap. Tipik vous propose ce mardi soir à 20h35 le superbe documentaire 'D’IAM à Jul, Marseille capitale du rap' qui retrace cette fabuleuse histoire. Proximus Pickx s’est penché sur quelques-uns de ces rappeurs marseillais qui ont porté le rap de leur région au sommet.

IAM

Créé en 1988, sortie d’un premier album en 1990, le groupe IAM est vraisemblablement le pionnier du succès du rap marseillais et probablement l’un des meilleurs groupes de son histoire. Un deuxième album prometteur '… De la planète mars' fait pas mal parler dans les médias mais c’est vraiment leur troisième album 'Ombre est lumière' qui fera cartonner le groupe grâce au hit 'Je danse le mia' qui sera resté numéro un des hit-parades pendant près huit semaines. À l’origine, le groupe se compose de cinq rappeurs surnommés : Akhenaton (Philippe Fragione), Shurik'n (Geoffroy Mussard), Kheops (Éric Mazel), Imhotep (Pascal Perez), Kephren (François Mendy) et de Freeman, qui ne fait plus partie du groupe depuis 2008.

Chaque sortie d’album est attendue avec impatience par le public. En 2013, IAM sort son sixième album  'Arts Martiens', qui obtient la première place des classements musicaux français le jour même de sa sortie. Quelques mois plus tard de la même année, le groupe sort '…IAM' qui aura été une chouette surprise mais également la pire nouvelle pour les fans. Une annonce officielle révèle qu’il s’agit du dernier album du groupe. Heureusement, la légende du rap français revient en 2017 et semble vouloir continuer à faire plaisir à nos oreilles ! On ne comptera pas le nombre de disque d'or et de platine et de Victoires de la Musique accumulés par le groupe dont une Victoire honorifique en 2015, qui en fait indéniablement le groupe de rap (marseillais) le plus mythique de France.

Soprano

Il aura su conquérir un public extrêmement éclectique, les fans du rap d’avant et ceux de maintenant ainsi que les (très) jeunes et moins jeunes. Soprano est probablement le rappeur marseillais le plus populaire, toutes générations confondues. Saïd M'Roumbaba de son vrai nom, se fait connaitre fin des années 90-début 2000 grâce au groupe 'Psy 4 de la rime'. Il démarre sa carrière solo en 2007 avec son album 'Puisqu’il faut vivre'. L’album obtient la récompense de Meilleur album lors de l’année de musique classique 2008. Son célèbre titre 'À la bien' obtient celui de la Meilleure chanson.

Avec plusieurs disques d’or, de platine et nominations aux NRJ Music Awards, Soprano amène le rap marseillais sur les cérémonies musicales les plus populaires de la francophonie. Il obtient également le disque de diamant pour son quatrième album 'Cosmopolitanie' qui regroupe pas moins de six singles dont le hit 'Cosmo'. Il vient de sortir cette année 2021, son dernier album très prometteur 'Chasseur d’étoiles'.

Jul

Le rappeur marseillais incontournable du moment n’est autre que Jul. Le rappeur incarne le Marseillais typique de la street. Souvent moqué, il est pourtant devenu le plus gros vendeur de disque de l’histoire du rap français et sa musique a conquis un public inestimable. À 30 ans et six ans de carrière, il a vendu plus de quatre millions d’albums. Il est également l’artiste le plus écouté de la décennie sur Spotify.

On peut dire que son succès, il ne le doit qu’à lui-même car Jul s’est construit à partir de rien : il compose ses beats, enregistre dans une cabane de fond de jardin et s’autoproduit avec son propre label 'D’Or et de Platine'. "En claquettes, survêt’", comme il aime le rappeler dans ses morceaux, le rappeur reste très simple malgré la célébrité.

On retiendra en particulier son premier album de 2014 'Dans ma paranoïa' et 'C’est pas des LOL' en 2019. Plus récemment, il propose le projet 100% Marseillais 13’Organisé, qui regroupe plusieurs rappeurs de la région dont SCH, L’Algérino, Alonzo ou encore Fonky Family et IAM, pour ne citer qu’eux. Le titre 'Bande Organisée', sur lequel Jul se retrouve avec pas moins de sept autres rappeurs, comptabilise pas moins de 255 millions de vues sur Youtube. Le 18 décembre 2020, Jul sort son dernier album studio 'Loin du monde' et réalise le meilleur démarrage mondial sur Spotify et est certifié disque d’or quelques jours à peine après sa sortie.

Alonzo

Cousin de Soprano, Alonzo démarre lui aussi sa carrière grâce au groupe 'Psy 4 de la rime'. Visiblement, le rap c’est une histoire de famille. En 2009, il débute un projet solo en publiant la mixtape 'Un dernier coup d’œil dans le rétroviseur' puis en 2010 son premier album 'Les temps modernes'. Son apogée est un peu plus lente que les autres rappeurs marseillais et c’est en 2015 qu’il atteint le disque de platine avec son quatrième album 'Avenue de Saint-Antoine', grâce à la démocratisation de la trap. Idem en 2017, le succès d’Alonzo se confirme avec encore une fois un disque de platine pour son album '100%' et il enchaine les gros featurings avec notamment Booba, Gradur, Lacrim etc.

Plus récemment, le rappeur fait partie de 13’Organisé et a sorti son nouvel album 'Capo Dei Capi, volume 2' et montre que malgré son ancienneté, il sait rester actuel. Il est l’un des rappeurs marseillais pilier du rap français. Alonzo est un peu le lien entre l’ancien et le nouveau rap français ; considéré comme vétéran mais qui connait le grand succès sur le tard.



 
Regardez 'D’IAM à Jul, Marseille capitale du rap' le mardi 9 février à 20h35 sur Tipik via Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez!

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top