Dimanche, les deux frères ennemis du cyclocross se retrouvent pour régler leurs comptes sportifs sur le magnifique circuit d'Ostende. Objectif : la conquête, pour l'un comme pour l'autre, d'un quatrième maillot de Champion du Monde. Chez les Dames, les Hollandaises s'expliqueront entre elles pour prendre la succession de Ceylin del Carmen Alvarado
 
Le palmarès des Championnats du Monde de cyclocross est dominé de la tête et des épaules par un champion belge, qui trône loin devant tous ses concurrents: le regretté Eric De Vlaeminck, frère de qui vous savez, a remporté la bagatelle de sept titres mondiaux (dont 6 consecutifs) entre 1968 et 1975.
 
Derrière lui, trois coureurs des temps héroïques comptent 5 titres chacun : le Français André Dufraisse (cinq maillots consécutifs entre 1954 et 1958), l'Italien Renato Longo (titré à cinq reprises entre 1959 et 1967) et le Suisse Albert Zweifel (entre 1976 et 1986) ont eux aussi écrit l'histoire de la discipline.
 
Vient ensuite un autre grand champion belge: Roland Liboton, avec 4 titres, un chiffre que Mathieu Van der Poel et Wout Van Aert peuvent tous les deux espérer égaler, dimanche à Ostende.
 
Van der Poel, tenant du titre et Van Aert, en grande forme, seront-ils départagés par quelques centimètres au sprint sur la superbe ligne droite finale du circuit, comme lors du dernier tour des Flandres? Ce n'est pas impossible. Car le parcours peu technique, très rapide et comportant d'importants passages dans le sable sur la plage est réservé aux coureurs puissants, un qualificatif qui peut parfaitement convenir aux deux champions. 
 
Le circuit étant tracé à la fois sur l'Hippodrome Wellington et sur la plage, il a fallu concevoir un pont capable de relier ces deux sites, séparés par la Konigin Astridlaan, la large avenue où passe le célèbre tram de la côte. La structure de ce pont, qui enjambe la chaussée en passant au-dessus des câbles du tram est large de 6 mètres pour 129 mètres de long, a déjà utilisée lors des Championnats de Belgique en janvier 2017.
 
Les coureurs emprunteront deux fois le pont: une fois à l'aller et une fois au retour, obligeant le peloton à digérer à chaque passage un casse-pattes à 21%
 
Chez les Dames, la victoire devrait se jouer en petit comité entre les Hollandaises, tant l'armada oranje est au-dessus du lot cette année. Ceylin del Carmen Alvarado défendra son titre bec et ongles et semble revenue en forme à point nommé pour résister à Lucinda Brand, qui a dominé cette saison. Denise Betsema pourrait arbitrer les débats alors que la Hongroise Blanka Vas ou la belge Sanne Cant devront se contenter d'une place d'outsider pour le podium.
 
Championnats du Monde de cyclocross à Ostende, samedi 30 et dimanche 31 janvier. A voir en direct via Proximus TV sur la RTBF et Sporza.
 
Samedi 30/1 à 13h35 : épreuves espoirs hommes
Samedi 30/1 à 15h10 : épreuves dames
Dimanche 31/1 à 13h35: épreuves espoirs dames
Dimanche 31/1 à 15h10: épreuves hommes
 
Revoir le circuit et les championnats de Belgique 2017 (1. Van Aert, 2. Pauwels, 3. Sweeck)