23 buts ont été marqués lors de la 20e journée de la JPL, une journée qui n’a connu aucun match nul et qui a vu six gardiens signer une clean sheet. Les arbitres ont sorti par ailleurs trois cartes rouges.
 
Six équipes visiteuses ont pris les trois points. Et trois équipes visitées ont également raflé la mise au cours d’une journée qui n’a connu aucun partage. Cette vingtième journée a été bien riche en enseignements. Le premier, c’est que les tickets pour le top 4 seront très chers. D’autant plus chers qu’il n’en reste en principe plus que trois à distribuer. Le Club de Bruges comptant déjà 13 points d’avance sur le cinquième classé, on voit en effet mal les Blauw en Zwart passer à côté des Play-offs 1.
 
Simon Mignolet, Mister Clean Sheet
 
Si le Club de Bruges est allé gagner au Beerschot (0-3), il le doit également à son gardien, Simon Mignolet qui a signé quelques arrêts cruciaux à des moments importants de la rencontre. C’est déjà la dixième clean sheet (en 20 matches de JPL) pour le gardien des Diables. Avec seulement 13 buts encaissés en 21 matches, la défense brugeoise est de loin la plus solide de l’élite. A titre de comparaison, elle a encaissé deux fois moins de but que Genk (27), le deuxième classé. Et comme le Club dispose également de la meilleure attaque (43 buts inscrits par … 13 joueurs différents), il n’y a donc rien d’étonnant à ce que les Gazelles règnent sans partage sur la JPL.
 
Pénos
 
Trois penalties ont été accordés par les arbitres lors de cette 20ème journée. Deux ont été convertis. A noter que cette saison, c’est Bram Van Driessche qui a sifflé le plus de penalties en JPL (7 penalties en 12 matches). Nicolas Laforge (6 penaties en 14 matches) et Erik Lambrechts (6 penalties en 13 matches) talonnent l’arbitre de Flandre Orientale. Pour compléter cette petite stat sur les penalties, on signalera que c’est Genk qui en a obtenu le plus cette saison (9), devant Gand (7). Contre l’Antwerp, les Buffalos s’étaient vu accorder leur septième penalty de la saison. Mais Sven Kums a oublié de le convertir. Les Gantois ont déjà manqué trois pénos cette saison.
 
Doublés
 
Smail Prevljak (AS Eupen), Fashion Sakala (KV Ostende), Gianni Bruno et Nikolaos Kainourgios (Zulte-Waregem) ainsi que Yuma Suzuki (STVV) ont tous marqué deux buts lors de la 21 ème journée. Pour Suzuki (10 buts) et Bruno (10 buts), ce doublé leur permet de se hisser dans le top 6 des meilleurs buteurs de la JPL. Paul Onuachu (Genk) reste l’incontestable meilleur buteur de la JPL avec 19 buts. Thomas Henry (OHL) suit avec 15 buts.
 
Zulte Waregem revient du Diable Vauvert
 
Si le Standard a mis un terme à une série de quatre défaites consécutives en engrangeant deux succès d’affilée contre les … deux derniers du classement de la JPL (Waasland-Beveren et le Cercle), la résurrection de Zulte Waregem est plus spectaculaire encore. L’équipe coachée par l’inamovible Francky Dury pointait il y a un peu plus d’un mois à la quatorzième place avec 15 points en 15 rencontres et luttait pour le maintien. Mais les Flandriens du Stade Arc-en-Ciel viennent de doubler leur capital points en l’espace de 6 matches avec un impressionnant 15 sur 18. Seul, le Club de Bruges a fait aussi bien lors des 6 dernières journées. Aujourd’hui, Zulte-Waregem n’est plus qu’à 3 points du top 4. 
 
Les équipes qui ont la pêche 
 
Si on établit le classement sur la base des six dernières journées pour avoir une idée de l’état de forme des clubs, on constate donc que le Club de Bruges et Zulte-Waregem sont les équipes qui affichent une santé éclatante. Mais ces deux clubs flandriens ne sont pas les seuls à être pêchus. Le KV Ostende (13 points sur 18), St-Trond et le KV Mechelen (12 points sur 18) affichent également un bel état de forme.