Alessandra, la jeune Belge qui cartonne dans ’N'oubliez pas les paroles’

Depuis le 8 janvier, Alessandra vit un rêve éveillé. La Louviéroise de 21 ans enchaîne les victoires retentissantes chez Nagui sur France 2. En dix participations, ses gains s’élèvent désormais à 138.000 euros. Ses prouesses ont même attiré l’oeil d’un chanteur français.

Mercredi, la Belge Alessandra a signé un dixième succès de rang dans le jeu ’N’oubliez pas les paroles’ sur France 2. En seulement quelques jours, la Louviéroise a donc fait son entrée dans le cercle des meilleurs Maestros de l’émission. "Vous êtes la 26e plus grande de tous les maestros. Et de tous les maestros, vous êtes la plus forte progression selon le ratio victoires/argent récolté", lui a annoncé Nagui mardi, alors que la jeune femme de 21 ans cumule désormais 138.000 euros de gains. 

"C’est incroyable. Jamais je n'aurais cru arriver jusque là. C'est un rêve qui se réalise et d'ailleurs il faut que je me réveille", a répondu la candidate. Fan absolue de variété française, Alessandra s’est entraînée pour les émissions. Elle estime connaître près de 800 chansons par coeur. En finale, elle n’hésite d’ailleurs pas à choisir les dix mots manquants, preuve de sa mémoire exceptionnelle.

Repérée par un chanteur

Les belles prestations d’Alessandra n’impressionnent pas que les téléspectateurs. La Belge a tapé dans l’oreille de l’artiste Gauvain Sers, dont elle a repris le morceau ‘Pourvu’ dans l’émission. 

"Waw ! Un immense bravo à Alessandra d’avoir décroché 20.000 euros sur ma chanson ! Je me disais que ça serait marrant de la retrouver sur Facebook ! Si vous me filez un coup de main, ça devrait le faire... et si on y arrive, je l’invite sur le concert de son choix sur la prochaine tournée", s’est exprimé le chanteur sur le réseau social.

C’est un superbe accomplissement pour l’étudiante en gestion à Mons. Mais son parcours n’est pas fini! Pour suivre les aventures d’Alessandra, c’est ce soir à 17h sur Tipik ou à 18h40 sur France 2. 

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top