Le Standard doit raviver la flamme contre Waasland

Jupiler Pro League | Après des mois de novembre et décembre catastrophiques, le Standard de Liège entame la nouvelle année avec un nouveau coach, Mbaye Leye. A charge pour le Sénégalais de relancer une équipe dans le trou.

De Pickx

Partager cet article

Ces dernières semaines ont été mouvementées pour le Standard de Liège qui a mis fin au règne de Philippe Montanier et envoyé Felipe Avenatti et Obbi Oulare dans le noyau B, en attendant très probablement Duje Cop. La direction semble enfin avoir compris qu’il fallait faire le ménage et raviver la flamme qui fait habituellement la force de l’équipe liégeoise. Et dans le rôle du gentil pyromane, c’est Mbaye Leye qu’on retrouve.
 
L’ancien T2 de Michel Preud’homme lors de la saison 2019-2020 revient donc à Sclessin dans un autre rôle. Pourra-t-il y arriver ? Le nouveau coach a tout cas, lors de sa présentation, fait déjà part de son envie de trouver un attaquant capable "de marquer 15 à 20 buts par saison". Un profil précieux qu’il n’aura très certainement pas encore au moment d’affronter Waasland-Beveren, ce lundi.
 
Mettre fin à la série dramatique

Sur le papier, Waasland-Beveren est l’adversaire idéal pour démarrer 2021. Les Waeslandiens ne sont que 16e au classement, restant sur 1 partage et 2 défaites. Tout profit pour le Standard ? Pas certain car les Rouches sont au fond du trou.

Lors des 4 derniers matchs, ils ont perdu 4 fois, dont à deux reprises contre la lanterne rouge. C’est d’ailleurs ce qui a valu à Montanier son C4. Pire, avant cela, le Standard avait aligné 4 partages. En championnat, les Mosans n’ont plus gagné depuis le 1er novembre. Une éternité qui a amené une profonde crise de confiance. Autant dire que le match contre Waasland sera capital pour remettre tout le monde dans le droit chemin.
 
Les points avant tout

Dans ce genre de situation, tout le monde au club sera très heureux avec les trois points. Pour la manière, on attendra. Ce n’est que l’enchainement des bons résultats qui permettra à l’équipe de retrouver confiance et ensuite d’oser pour développer un jeu meilleur et construit.
 
Les Rouches devront toutefois se méfier de plusieurs joueurs dans le camp d’en face. Si Albanese réalise une belle saison, c’est aussi le cas de Koita. Avec ses 7 buts depuis le début de la saison, il tire honnêtement son épingle du jeu d’une équipe qui n’en a pourtant pas vraiment. Le Standard est prévenu et devra se montrer méfiant tout en osant acculer Waasland. Sans cela, il y a fort à parier que le résultat ne sera pas à la hauteur des attentes.
 
Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.
 
Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top