Riot Games Korea a annoncé la semaine passée son intention de lancer un programme de soutien et de développement pour les teams coréennes désirant participer au Valorant Champions Tour. Pour en bénéficier, certaines conditions seront à respecter.

Il y a quelques semaines, Riot Games annonçait la création de son circuit compétitif sur Valorant : le Valorant Champions Tour. Censé succéder au First Strike, premier évènement organisé par l’éditeur sur son FPS, le Valorant Champions Tour sera composé de trois niveaux de compétition bien distincts. Les Challengers constitueront le premier palier de compétition. Organisés par région, ces évènements permettront aux différentes équipes de se qualifier pour les Masters, tournois internationaux de plus grande envergure. Au fil des Masters et en fonction de leurs résultats, les équipes accumuleront des points. Les meilleures d’entre-elles sécuriseront un spot pour la compétition Champions, se déroulant en fin de saison.

Et il semblerait que, parallèlement à l’annonce de cette compétition à l’échelle mondiale, Riot veuille aider certaines régions à se jeter dans le bain.

Ainsi, Riot Games a annoncé la semaine passé le lancement d’un programme de soutien financier pour certaines équipes sud-coréennes désirant participer à la compétition. Dans le communiqué, on apprend que les équipes pourraient recevoir tout au long de la saison un montant allant jusqu’à 45 000 $. Bien entendu, certaines règles seront à respecter pour en bénéficier.

Tout d’abord, les équipes bénéficiaires devront s’être qualifiés pour les phases finales de l’étape Challengers, au moins une fois par étape ! Celles-ci devront aussi posséder un lieu d’entrainement pour les joueurs et le staff qui devront être rémunérés minimum 450 $ par match joué, en plus des 50 % de cash-prize reversés obligatoirement aux membres de l’équipe. Des moyens de diffusion de contenu tels que Twitch ou Youtube seront aussi un pré-requis à l’obtention de ce programme d’aide. Enfin, tous les joueurs, le coaching staff et le personnel d’encadrement devront se conformer à la politique esportive de Valorant et au règlement compétitif.

Pour rappel, la compétition sera lancée le 29 janvier prochain. On ne sait toujours pas, à l’heure actuelle, si Riot Games a l’intention d’étendre ce programme à d’autres régions comme l’Europe ou l’Amérique du Nord.

Copyright visuels : Riot Games