One day, one goal : quand Arteta allumait Aston Villa

Premier League | Avant d’être l’entraineur d’Arsenal, Mikel Arteta en a été un joueur emblématique de 2011 à 2016. Milieu de terrain doté d’une grande classe, l’Espagnol était aussi un bon artificier. Comme ce 24 mars 2012 contre Aston Villa.

De Proximus

Partager cet article

A Arsenal, Mikel Arteta était arrivé bien acclimaté au championnat d’Angleterre. C’est qu’avant de rejoindre les Gunners, l’Espagnol avait fait ses preuves à Everton durant 6 saisons. Dans le milieu de jeu, Arteta avait inscrit pas moins de 35 buts en 209 matchs pour le compte des Toffees. Autant dire qu’à Arsenal, on espérait un rendement similaire.
 
Si le Basque n’a pas inscrit autant de but (seulement 16 en 150 matchs) que durant sa période à Liverpool, il s’est tout de même distingué par quelques jolis pions. A l’image de ce coup franc puissant envoyé dans les filets d’Aston Villa.

Arsenal sur le podium

Pour sa première saison à Londres, Mikel Arteta s’impose rapidement comme un titulaire indiscutable. Au cœur du jeu des Gunners, il fait la pluie et le beau temps, se permettant à l’occasion de marquer un petit goal ou de délivrer l’un ou l’autre assist.
 
La saison d’Arsenal est d’ailleurs excellente lors de l'exercice 2011-2012. Le club alors entrainé par Arsène Wenger connaît des débuts poussifs avant de monter en puissance. Au printemps, ses joueurs alignent ainsi 7 victoires de rang, ce qui leur permet de remonter de la 7ème à la 3ème place du classement. Une position qui ne bougera plus.

La mine espagnole

Lors du dernier match de cette fabuleuse série, Arsenal reçoit Aston Villa, alors 15ème. Les Gunners s’imposeront 3-0 (avant de perdre 2-1 à QPR la semaine suivante) avec notamment un but de Mikel Arteta.
 
C’est sur coup franc que l’Espagnol fera parler la poudre. Une frappe sèche et tendue des 30 mètres qui vient se loger dans le filet latéral du portier de Birmingham. Ce but n’aura toutefois aucune incidence sur le déroulement de la rencontre puisqu’il fut inscrit dans les arrêts de jeu, Gibbs et Walcott ayant mis Arsenal sur du velours en première mi-temps.

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top