Après avoir fait les beaux jours du Sporting d'Anderlecht pendant deux saisons, Lukasz Teodorczyk s'apprête à retrouver les Mauve et Blanc ce vendredi soir avec le Sporting de Charleroi. Le Polonais rêve déjà de faire trembler les filets de son ancien club au Mambourg.
L'information est presque passée inaperçue mardi dernier. Avec le scénario hitchcockien et la belle histoire du revenant Massimo Bruno, la montée au jeu de Lukasz Teodorczyk en toute fin de rencontre pour le Sporting Charleroi au Cercle de Bruges fut anecdotique pour la plupart des observateurs. En ce qui concerne l'attaquant polonais, cependant, cela signifiait bien plus qu'une simple minute de jeu arrachée dans les derniers instants. Après s'être remis d'une blessure et avoir rattrapé son retard physique, le joueur prêté par Udinese pouvait enfin retrouver le chemin de la compétition. Et comme le destin est bien fait, il est désormais fit pour aider les Zèbres à affronter leur prochain adversaire... le Sporting d'Anderlecht.

Un buteur redoutable

Revenons en août 2016. Lukasz Teodorczyk, 25 ans, est prêté par le Dynamo Kiev au club le plus titré de Belgique. Alors inconnu, l'attaquant polonais ne prend pas longtemps afin de mettre tout le monde d'accord. Il entre rapidement dans l'histoire du Sporting d'Anderlecht en battant un record vieux de plus de 100 ans lors de la rencontre face... au Sporting Charleroi. Lors de ses 6 premières titularisations, il inscrit, en effet, pas moins de 6 buts. Pour sa première saison au sein de la maison mauve, le natif de Zuromin plante finalement la bagatelle de 30 roses en 53 matchs toutes compétitions confondues.

Les Bruxellois lèvent donc logiquement l'option d'achat pour le Polonais. Même si sa deuxième saison n'est pas à la hauteur de la première, Lukasz Teodorczyk réalise un exercice honorable avec un bilan de 15 buts et 4 assists en 40 rencontres toutes compétitions confondues. Désireux de réduire sa masse salariale, Anderlecht est toutefois contraint de se séparer de son attaquant en fin de saison et le cède à l'Udinese.

Deux années de galères

En Serie A, l'international polonais ne parviendra jamais à s'imposer. La faute à un faible temps de jeu et à des blessures importantes (hernie inguinale, contusion du genou). Après deux ans, le bilan de Lukasz Teodorczyk est famélique: 32 rencontres dans le Frioul pour 1 seul petit but. Afin de retrouver du temps de jeu et de la confiance, le buteur est alors prêté en octobre au Sporting de Charleroi sans option d'achat.

Ce vendredi, face à son ancien club, le joueur de 29 ans pourrait bénéficier d'un peu plus de temps de jeu. Les Carolos ont, certes, inscrit 4 buts lors du dernier match face au Cercle de Bruges mais Karim Belhocine n'oublie pas les difficultés rencontrées dans le secteur offensif ces dernières semaines. La triste blessure du jeune Ken Nkuba pourrait également accélérer le retour de Lukasz Teodorczyk dans la peau d'un titulaire. Les Zèbres le savent, comme l'ensemble de la Jupiler Pro League: si le buteur polonais retrouve ses sensations, il faudra se lever tôt pour l'empêcher de marquer. Sera-t-il la clé pour ouvrir aux Carolos les portes du top-4 ?

Suivez le choc des Sporting ce vendredi soir, à 20h45, sur Eleven Pro League, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.