L’ultime tournoi pour les couronner tous, ou presque. Voilà comment résumer ce dernier grand évènement de l’année 2020 sur CS:GO. Avec 500.000 $ de Cash-Prize, huit des meilleures équipes du monde se retrouvent donc pour un show qui risque d’entrer dans l’histoire.

 





Stream


 

Les équipes favorites

Team Vitality

Actuellement top 1 du circuit pro, la structure française a déjà assuré sa fin d’année en gagnant deux tournois d’affilée avec les IEM Beijing et les Blast Premier Fall Finals. Impressionnantes sous la pression, il est à parier que les abeilles aborderont cet IEM Global Challenge avec la volonté de signer un troisième succès consécutif. Ce sera également l’occasion de retrouver notre compatriote Nivera, auteur de performances très solides lors de ses dernières apparitions dans le roster francophone.

Astralis

Les danois sont de retour sur le devant de la scène et enchaînent les bonnes prestations. Vainqueurs des DreamHack Masters Winter face à mouz au terme d’un thriller passionnant, les étoiles ont toutes les armes en main pour prétendre à la victoire, avec notamment un device en très grande forme qui a joué un rôle majeur dans la conquête de leur dernier titre.

Furia Esports

La meilleure équipe brésilienne du moment ne compte pas non plus rater le coche de ces IEM Global Challenge. Figure de proue de la scène pro en Amérique, Furia a connu le succès en 2020 avec l’ESL Pro League et le Blast Premier Fall Showdown. Auteurs d’un tournoi honorable durant les DreamHack Masters Winter avant de s’incliner fasse au rouleau compresseur Astralis, arT et son équipe peuvent encore une fois créer la surprise grâce à leur style de jeu inhabituel et novateur.

Bien entendu, les favoris du tournoi ne sont pas à l’abri de se faire détrôner tant le niveau de ces IEM Global Series est élevé. Les autres noms présents sont d’ailleurs habitués à faire parler d’eux lors des évènements compétitifs. Natus Vincere, alias l’hydre russe, a récemment prouvé face à Vitality qu’il fallait compter sur eux parmi les prétendants sérieux à la couronne. Avec s1mple et electronic à sa tête, l’équipe russophone reste en embuscade, tout comme BIG Clan, Complexity Gaming ou encore Heroic, trois des équipes étant arrivées à un niveau proche de la perfection sur CS:GO.

La seule ombre au tableau pourrait provenir de Team Liquid. La super-team américaine n’est plus au niveau depuis le départ de son capitaine et leader nitr0, échouant même derrière Triumph et du défunt Chaos Esport Club lors des IEM Beijing.

Format 

Les huit équipes qualifiées seront tout d’abord distribuées dans deux groupes. Les matchs de cette phase se dérouleront sous un format à double élimination en BO3. Les deux meilleures équipes de chaque groupe se qualifieront pour la phase de play-offs, lesquels seront constitués des demi-finales, jouées en BO3 et de la grande finale. Cette dernière se décidera en BO5, pour un peu plus de piment en cette fin de compétition.

Vous l’aurez compris, chaque match sera décisif lors de ces IEM Global Challenge qui nous promettent des rencontres d’anthologie. Le tout sera à suivre ce samedi, sur Pickx.be mais aussi dimanche pour la grande finale, diffusée pour l’occasion sur Pickx Live !

Copyright image: Intel & ESL Gaming