Revivez les cinq matchs de Champions League les plus excitants de la décennie

La fin de 2020 approche et il est temps de revenir sur la dernière décennie car le football européen ne doit certainement pas manquer de rencontres inoubliables. Proximus Pickx a rassemblé les cinq matchs les plus excitants des dix dernières années de l'UEFA Champions League.

Liverpool - FC Barcelone (4-0)

Le 7 mai 2019, Liverpool a disputé le match retour des demi-finales contre le grand FC Barcelone. Barcelone avait remporté le match aller 3-0 et semblait sûr de lui. Cependant, c’était sans compter sur les choix de l'entraîneur de Liverpool, Jürgen Klopp. Klopp devait se passer de Salah et Firmino, mais l'entraîneur allemand de Liverpool avait élaboré un plan tactique qui a fait exploser tout Liverpool avec un succès 4-0.

Ce plan incluait les attaquants Divock Origi et Georginio Wijnaldum. Ils ont usé la défense du Barça et limité les lignes de passes vers Messi. Cela a fonctionné à merveille et à la 79e minute, Origi a fait ce que tout le monde croyait impossible: il a inscrit le 4-0 et envoyé Liverpool en finale de l'UEFA Champions League.

FC Barcelone - Manchester United (3-1)

Avant ce match, le Barça, avec comme entraîneur Pep Guardiola, avait déjà remporté la Ligue des champions en 2009 face à Manchester United. Deux ans plus tard, Messi et sa bande se retrouvaient à nouveau contre la superbe équipe de Sir Alex Ferguson.

Guardiola construisait depuis un certain temps l'équipe idéale en Catalogne et cette célèbre soirée de 2011 lui a permis de montrer au monde entier pourquoi il était l'homme de la situation. Grâce à son plan et aux intuitions de Messi, Pedro, Iniesta et Xavi, ce Barcelone a joué un football ultra-rapide : le « tiki taka » qui était sans précédent dans l'histoire du football moderne.

Avec des passes ultra-rapides et simples, l'équipe de Barcelone a dominé Manchester. Wayne Rooney a pu sauver les apparences en première mi-temps en égalisant après le but de Pedro (27e). Mais en seconde période, Messi (54e) et David Villa (69e) ont marqué les buts que Manchester United a difficilement digéré. Petit détail : c'était le match d'adieu du gardien de Manchester United, Edwin van der Sar. Apparemment, cela n'avait pas d'importance pour Pep.

Manchester City - Monaco (5-3)

Cela promettait d’être une soirée difficile contre Monaco pour Man City. Pep Guardiola impressionnait en Premier League, mais en Ligue des champions, il devait encore faire ses preuves. Cependant, les Citizens l'ont fait le 21 février 2017 contre le Monaco le plus fort depuis des années avec Kylian Mbappe et Radamel Falcao

Raheem Sterling avait mis Manchester City aux commandes à la 26e minute mais Falcao a rapidement égalisé (32"). Moins de dix minutes plus tard, l'enfant prodige Kylian Mbappe s'ést également réveillé et a amené les Français aux commandes (2-1). Curieux de savoir ce que Pep allait sortir de son chapeau, tout le monde se préparait pour une seconde période encore plus excitante. Sergio Aguero avait apparemment écouté attentivement son entraîneur car il marquait immédiatement le but égalisateur afin que City puisse revenir dans le match. Mais encore une fois, Radamel Falcao donnait l'avantage à Monaco à l'heure de jeu.

Pourtant, il n'y a pas eu de panique du côté de City. Guardiola a dû se dire que la défense française ce soir-là ressemblait à du gruyère. Aguero ramenait la parité rapidement et à la 77e minute, le défenseur John Stones s'est avancé pour porter le score à 4-3. Leroy Sané savait que si City voulait gagner ce soir-là, il devait partir rapidement dans le dos de la défense de Monaco. C’est ce qui s’est passé à 3 minutes du terme et Manchester City a gagné 5 à 3 contre l'AS Monaco.

Un mois plus tard, les Monégasques renversaient la tendance en s’imposant 3-1 et accédaient ainsi aux quarts de finale.

Manchester City - Tottenham (4-3)

Avec deux équipes offensives, le 17 avril 2019 semblait être le match de football parfait pour tout supporter neutre. Après seulement onze minutes, City et les Spurs avaient chacun marqué deux fois: Sterling (4"), Son (7", 10") et Bernardo Silva (11"). Quatre buts en dix minutes, cela ne s'était jamais produit auparavant en Ligue des champions. Après cela, le match allait encore monter en intensité.

Un bon Kevin De Bruyne a délivré de magnifiques passes et de cette façon, City menait 4-2 à la soixantième minute. Mais Manchester City n'a pas pu se reposer sur ses lauriers à cause de la défaite 1-0 au match aller. Si Tottenham revenait à 4-3, City devait en mettre un de plus pour passer. Et justement, Tottenham est revenu à 4-3 sur un ballon dévié à la 73e minute et City avait donc un quart d’heure pour marquer. Guardiola a lancé l'attaquant Leroy Sané dans la bataille, mais c'est Raheem Sterling qui s'est le plus rapproché du cinquième but libérateur. Cependant, sa réalisation a été annulée à juste titre par le hors-jeu d'Agüero et a donné un coup au moral des Citizens. La défense de Tottenham a tenu les dernières minutes et a éliminé Manchester City de la Ligue des champions sur base de deux matches.

Real Madrid - Atlético Madrid (4-1)

En 2014, deux grands clubs de la même ville participaient pour la première fois à la finale de l'UEFA Champions League: le Real Madrid et l'Atlético Madrid. Le Real pouvait remporter la Coupe aux grandes oreilles pour la dixième fois de son histoire. A l’inverse, pour l’Atlético, c'était la première occasion de remporter la Ligue des champions et Diego Simeone était plutôt confiant. Ses troupes venaient de devenir champions d'Espagne aux dépens du Real et de Barcelone.

L'Atlético de Diego Simeone est connu comme une équipe solide qui peut parfaitement défendre si nécessaire. Le Real Madrid l'a également vécu lors de la finale de la Ligue des champions en 2014. A la 36e minute, le défenseur de l’Atlético, Godin, a puni une des rares erreurs du gardien du Real, Iker Casillas. Cela signifiait immédiatement que le bus était stationné devant le but de l'Atlético et que le Real devait alors chercher des solutions. Les Madrilènes ont tout tenté pour trouver la faille dans la double ligne de Simeone mais rien n'a pas pu passer. Ce n'est qu'à la 93e minute que Ramos a pu tromper le portier de l’Atlético, Thibaut Courtois. Ce qui signifiait donc des prolongations. Les joueurs de l'Atlético étaient épuisés à défendre de la sorte et le Real a marqué trois buts en vingt minutes. Le plan de Simeone avait échoué et le Real Madrid a bien remporté l'UEFA Champions League pour la dixième fois.

S'il fallait désigner un sixième match, on pointerait le mythique match retour entre le FC Barcelone et le PSG (6-1) qui s'est terminé avec le but tardif de Sergi Roberto qui a offert la qualification inespérée aux catalans après le revers 4-0 au match aller.

UEFA Champions League

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top