Koen De Bouw joue dans un film tunisien pré-sélectionné aux Oscars

L'acteur belge Koen De Bouw joue dans le film tunisien pré-sélectionné pour les Oscars. Dans "L'homme qui a vendu sa peau" du réalisateur Kaouther Ben Hania (43 ans), De Bouw joue l'un des rôles principaux.

Le film belge qui participera aux Oscars est "Filles de joie" des réalisateurs Frédéric Fonteyne et Anne Paulicevich. En mars 2021, on annoncera quels films feront partie de la liste restreinte pour l'Oscar du meilleur film étranger et si le film dans lequel joue De Bouw sera nominé ou non.
 
De Bouw a partagé l'information elle-même par le biais de ses médias sociaux. Le film raconte l'histoire d'un homme syrien qui a fui au Liban. Il veut continuer à voyager à Paris, où se trouve son grand amour. Pour effectuer ce voyage, il se fait tatouer le visa Schengen sur le dos par un artiste connu, joué par De Bouw. Lentement mais sûrement, on découvre si le tatouage apportera ou non la liberté.

Inspiré par Wim Delvoye

L'acteur s'est beaucoup amusé à jouer le rôle : "C'était passionnant : j'ai eu le droit d'improviser beaucoup sur le plateau et puis on ne sait jamais ce qui va survivre au montage. Il y a toujours des morceaux que l'on espère que personne ne verra jamais", a déclaré De Bouw au Standaard. Le personnage de De Bouw est inspiré par l'artiste Wim Delvoye. En 2006, il avait fait tatouer un homme et l’avait exposé.
 
Pour l'acteur belge, ce rôle dans le film tunisien est l'un de ses premiers dans des films étrangers. Selon lui, c’est dû à une abondance de travail dans le cinéma belge. Dans une interview avec De Standaard, il précise que ces rôles à l'étranger sont désormais plus accessibles : "J'ai toujours eu tellement de travail en Belgique qu'il y avait peu de chances que cela arrive. Maintenant que je suis plus avancé dans ma carrière, il est difficile de faire cette transition. Même si le coronavirus a maintenant reporté beaucoup de tournages. Heureusement, j'ai pu jouer sur un plateau français pendant quelques jours la semaine dernière. Ce fut un énorme enrichissement de travailler avec le réalisateur tunisien et le talent du monde arabe. Cet échange est tellement enrichissant".

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top