Ces acteurs qui ont un faible pour le théâtre

Alors que C8 diffuse la pièce 'La Raison d'Aymé' ce soir à 21h05, Proximus Pickx s'intéresse aux comédiens, qui comme Gérard Jugnot, jonglent entre le cinéma et le théâtre.

Gérard Jugnot

Si Gérard Jugnot est un monument du cinéma français, aussi bien devant que derrière la caméra, il a fait ses armes sur les planches, et y revient régulièrement. C'est bien sûr avec la troupe du Splendide que Gérard Jugnot accède à la célébrité au début des années 70. Avec ses partenaires Christian Clavier, Thierry Lhermitte, Michel Blanc, Josiane Balasko, Marie-Anne Chazel et Bruno Moynot, il enchaîne les succès, dont certains seront adaptés au cinéma: 'Amours, coquillages et crustacés' (Les Bronzés) et 'Le père Noël est une ordure'.

Dans 'La raison d'Aymé', d'Isabelle Mergaut et mis en scène par Gérard Jugnot, les deux comédiens nous offrent une comédie savoureuse, qui en est à sa troisième saison !

Pierre Arditi

Autre monstre sacré du cinéma français, Pierre Arditi a tourné avec les plus grands, mais son véritable amour est et restera la scène. Il a d'ailleurs commencé sa carrière au théâtre dans la pièce 'L'opéra du monde'. Il a ensuite connu le succès au cinéma, notamment avec Alain Resnais. Sa carrière est particulièrement impressionnante, puisqu'il a tourné dans plus de 70 films, 100 téléfilms et 70 pièces

Fabrice Luchini

Le Français a été nommé onze fois aux César, et pourtant, de 1978 à 2017, il n'a jamais arrêté de jouer au théâtre. S'il a failli devenir coiffeur, c'est le cinéaste Éric Rohmer qui lui donne sa première chance en 1970 dans 'Le genou de Claire'. Depuis ce film, son personnage de beau parleur lui colle à la peau.

Un gout pour la langue française que Fabrice Luchini cultivera dans sa carrière sur les planches. Jusqu’à faire des lectures des plus beaux textes de Céline, La Fontaine, Rimbaud et Baudelaire. Pour lui, le théâtre prime: " D'abord, c'est le théâtre qui est mon moteur, c'est là où je me sens le mieux. Je ne vois pas comment les acteurs peuvent vivre sans théâtre. J'ai besoin de ses règles, de sa discipline. Au théâtre, on n'a pas honte. Au cinéma, si, même si ça peut être délicieux…" explique-t-il.

Daniel Auteuil

C'est sur scène que Daniel Auteuil débute sa carrière, dans une pièce de Tchekov, 'La demande en mariage'. Après avoir tenté les cours Florent, il enchaîna les comédies musicales et reçut le prix Gérard-Philipe en 1979, qui récompense le meilleur jeune acteur de l'année. Petit à petit, il tournera dans des téléfilms, et enfin au cinéma.

On se souvient de son interprétation d'Ugolin dans 'Jean de Florette' et sa suite, de Claude Berri. À partir de là, c'est le succès, il enchainera les films et tournera avec le gratin du cinéma français. Il totalise 14 nominations au César du meilleur acteur et en remporte deux. Comme d'autres, Daniel Auteuil reste fidèle à la scène, et a joué dans plus de 25 pièces.

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top